L'immatriculation des étudiants du Pacifique à la sécurité sociale est un "problème réglé"

politique
Mormeck insee
©CITIZENSIDE / PASCAL LEHOCQ / citizenside.com / Citizenside THOMAS SAMSON / AFP
Dans un communiqué de la délégation interministérielle pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer, Jean-Marc Mormeck annonce que l'Insee s'engage à immatriculer rapidement les étudiants du Pacifique à la sécurité sociale. 


Le délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer avait fait de ce problèmle crucial une priorité lors de sa prise de fonction il y a tout juste trois mois. Dans un communiqué en date du 27 juin, Jean-Marc Mormeck indique que l'Insee "mettra tout en oeuvre pour que les étudiants, originaires de Nouvelle-Calédonie, de Polynésie française et de Wallis et Futuna et identifiés comme devant se rendre dans l'hexagone, soient désormais immatriculés avant leur arrivée. L'Insee s'engage à ce que cette immatriculation soit rapide, sous réserve que les dossiers transmis soient complets. Les étudiants du Pacifique pourront ainsi effectuer leur démarche d'inscription universitaire, à la sécurité sociale, d'accès au logement...exctement dans les mêmes conditions que tous les autres étudiants français."

Par ailleurs, la même procédure d'immatriculation sera appliquée à tous ressortissants de ces territoires indentifiés comme devant se rendre, en partculier pour des raisons d'urgence sanitaire ou de soins médicaux dans l'hexagone. 

Une avancée majeure et concrète

Jean-Marc Mormeck se félicite de "cet engagement rapide sur ce dossier" et indique qu'"il appartient désormais aux autorités politiques de ces territoires de décider de la suite des relations qu'elles souhaitent établir avec l'Insee concernant l'immatriculation générale de leurs ressortissants au RNIPP, le Répertoire national d'identification des personnes physiques."  

Trois mois après sa nomination, Jean-Marc Mormeck considère qu'il s'agit là d'une "avancée majeure et concrète" qui va transformer le quotidien de plus de 700 étudiants dès la rentrée 2016 et leur permettre de se concentrer pleinement à leurs projets en hexagone.   

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live