L'universitaire réunionnais Ferdinand Mélin-Soucramanien nommé président de la nouvelle ENA

Le professeur des universités Ferdinand Mélin-Soucramanien ©DR
Le professeur des universités Ferdinand Mélin-Soucramanien a été nommé mercredi président du conseil d'administration de l'Institut de formation des hauts fonctionnaires (INSP) qui a succédé en janvier à l'Ecole nationale d'administration (ENA), a annoncé le ministère de la Fonction publique.

Nommé par le président Emmanuel Macron en Conseil des ministres, le constitutionnaliste de 56 ans complète l'équipe dirigeante de l'Institut national du service public (INSP), trois mois après la nomination de Maryvonne Le Brignonen à la direction.  

"La nomination de M. Mélin-Soucramanien", qui enseigne à l'université de Bordeaux, "s'inscrit dans la volonté du président de la République et du gouvernement d'ouvrir l'INSP au monde académique et à la recherche", a affirmé le ministère dans un communiqué.  

Comme Mme Le Brignonen, le président de l'Institut est nommé pour un mandat de quatre ans, renouvelable une fois. Au sein de l'ENA, qui a laissé la place à l'INSP le 1er janvier, le poste de président du CA était réservé au vice-président du Conseil d'Etat. Le premier conseil d'administration de l'Institut se réunira le 16 mars, précise le ministère.