La candidature de Christiane Taubira est "une mauvaise nouvelle" estime Anne Hidalgo

christiane taubira
Anne Hidalgo présente son programme pour l'élection présidentielle
Anne Hidalgo le 13 janvier à Paris ©Thomas COEX - AFP
A peine engagée dans la course à la présidentielle, Christiane Taubira est déjà attaquée sur sa candidature par la candidate socialiste Anne Hidalgo.

L'entrée en course de Christiane Taubira à la présidentielle crée de "la confusion" selon la candidate du Parti socialiste (PS) Anne Hidalgo. "C'est une candidature de plus, c'est une mauvaise nouvelle pour celle et ceux qui cherchent l'union de la gauche, qui cherchent à rassembler", a estimé la maire de Paris, invitée chez nos confrères de BFM TV. 

"Chacun peut être candidat comme il l'entend (mais) arriver si tard avec une proposition qui ajoute une candidature, je crois que pas grand monde ne comprend aujourd'hui".

Anne Hidalgo, maire de Paris et candidate du Parti soialiste à l'élection présidentielle

 


Anne Hidalgo ne se retirera pas

Anne Hidalgo regrette qu’il n’y ait pas eu l’émergence à gauche d’une "candidature commune (…) de ceux qui veulent gouverner ensemble". Pour autant, elle a précisé que pour elle, "la page" de la primaire populaire, à laquelle va participer Christiane Taubira, était "tournée". La candidate du PS affirme que "ce que l'on appelle la Primaire populaire, en fait, c'est sans débat, c'est une consultation qui va classer les gens, même malgré eux", rappelant que Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot n’y participeront pas, elle assure qu’elle aussi continuera, peu importe les résultats de la primaire populaire.

Une primaire qui, espère-t-elle, n'est pas une consultation faite "sur-mesure" pour Christiane Taubira, car "si même là les dés étaient pipés, alors ça serait à désespérer de la démocratie et des forces de gauche".