outre-mer
territoire

La Flamme de Rio #11: des Antillais en or

jeux olympiques
selfie borel
Yannick Borel fait un selfie après sa médaille avec sa famille ©irill KUDRYAVTSEV / AFP
Les champions olympiques d'épée par équipe ont été, comme il se doit, célébrés au club France. Quelques heures avant, les basketteurs et les handballeuses remportaient eux aussi des victoires alors que les parents de la gymnaste Marine Boyer pensent à elle avant sa finale à la poutre ce lundi.

Une journée en or pour les épéistes français!  Yannick Borel, Daniel Jerent, Jean-Michel Lucenay et Gauthier Grumier repartent de Rio avec de l'or autour du cou. La victoire a été décrochée au terme d’un match contre l’Italie devant un public en folie.
Déjà plus tôt dans l’après midi, le Guadeloupéen médaillé d’argent Tony Helissey était venu dans les tribunes assister à la demi-finale. “Yannick et Daniel je les connais depuis qu’on est tout petit. Ensuite Gauthier et Jean-Mich (Jean-Michel  Lucenay, remplaçant NDLR) ce sont des escrimeurs que je cotoie tous les jours à l’Insep, je veux vraiment leur donner le maximum d’énergie aujourd’hui.”
Et cette soirée s'est terminée, comme c'est la coutume pour les médaillés olympiques, au club France de Rio, où ils ont été acclamés par les supporters avant la Marseillaise. Une célébration retransmise en direct via le Facebook live de La1ere.


#On va avoir besoin de vous

Plus tôt ce dimanche, les handballeuses toujours en grande forme se sont imposées face à la Suède 27 à 25. L’équipe d’Allison Pineau, Laurisa Landre et Béatrice Edwige avait déjà son ticket pour les quarts de finale. A la sortie du terrain, la Guyanaise Béatrice Edwige a adressé un petit message aux supporters des Outre-mer et à ses proches. “On va avoir besoin de vous pour les quarts de finale!”

#Tribunes bien gardées

Eux aussi étaient assurés d’avoir leur ticket pour les quarts de finales. Il n’empêche que le match des basketteurs français contre les Etats-Unis était particulièrement difficile d’accès pour les journalistes. Une sur-accréditation était nécessaire pour accéder aux tribunes presse, des sésames distribués au compte-goutte.
Quant à ceux qui osaient s’incruster dans le mauvais carré, c’est la police, en armes, qui est venue (gentiment) les déloger.
Au final, les Bleus ont effectué une belle prestation s’inclinant de trois points (100-97) face aux Américains, sans Tony Parker, légèrement blessé à l’orteil. "On n'a pas à rougir de cette défaite , même, si fait mal parce qu'on était dans le match", a concédé Florent Piétrus à l'issue de la rencontre. Rudy Gobert a lui
aussi déploré "beaucoup d'erreurs". "On est déçu, c'est une défaite, mais maintenant on va devoir paser à autre chose et être prêts pour les quarts".


#Confiance en toi

Elle tente sa chance ce lundi! La jeune Réunionnaise Marine Boyer sera en finale de la poutre femme. A 16 ans, elle participe à ses premiers Jeux olympiques. Après s’être classée 11e au concours général par équipe, elle se retrouvera entre autre, face à la sensation américaine Simone Biles.
Pour l'occasion, ses parents Rolande et Alain, également présents à Rio, lui ont adressé un petit message plein de tendresse.


Publicité