La Guadeloupe va recevoir deux lamantins de Singapour pour le repeuplement de l'espèce

environnement
lamantins singapour
Les mâles Kai et Junior (photo) ont quitté leur réserve de Singapour pour la Guadeloupe. ©Wildlife Reserves Singapore/AFP
Deux lamantins vont bientôt quitter Singapour pour la Guadeloupe dans le cadre du premier programme mondial de repeuplement de cette espèce, déclarée éteinte au début du XXe siècle dans ce département.
Les mâles Kai et Junior, sept et six ans, vont être les premiers des 15 lamantins mâles et femelles du monde à arriver à Grand Cul-de-Sac Marin, une réserve naturelle de 15.000 hectares qui réunit les îles de Basse-Terre et de Grande-Terre. Le lamantin, un mammifère plus gros que le phoque, au corps en fuseau épais et à nageoire non creusée, figure comme espèce "vulnérable" dans la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).
        
"Nous avons rencontré beaucoup de succès au cours des 20 dernières années dans la reproduction de lamantins dont nous nous occupons", a déclaré Cheng Wen-Haur, directeur-adjoint de la Réserve naturelle de Singapour. "Nous sommes très heureux que ce succès contribue maintenant au repeuplement de la répartition historique de l'espèce dans les Caraïbes, où elle s'est éteinte depuis un siècle", a ajouté M. Cheng dans un communiqué.