La ministre des Outre-mer candidate à la présidence de l'Assemblée nationale

élections
Yaël Braun-Pivet ministre des Outre-mer
Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des Outre-mer. ©JOEL SAGET / AFP
Tout juste réélue députée des Yvelines, Yaël Braun-Pivet manifeste son souhait de devenir présidente de l'Assemblée nationale. Si elle est élue au perchoir, elle devra quitter le ministère des Outre-mer où elle à été nommée il y a un mois.

Elle est l'une des candidates LREM à la présidence de l'Assemblée nationale, comme Roland Lescure, président sortant de la commission des affaires économiques ou encore Barbara Pompili, l’ancienne ministre de la Transition écologique. Yaël Braun-Pivet annonce se lancer à la conquête du perchoir, au risque de ne pas revoir le ministère des Outre-mer où elle à été nommée le 20 mai dernier. 

Passage éclair aux Outre-mer 

Le poste prestigieux de président de l'Assemblée a été laissé vacant par Richard Ferrand, sèchement battu dans sa circonscription du Finistère. L'élection du nouveau - ou de la nouvelle - président•e de l'Assemblée est prévue le 28 juin. La coalition présidentielle (Ensemble) présentera son candidat ou sa candidate ce mercredi. 

Dimanche, la ministre des Outre-mer, candidate dans la cinquième circonscription des Yvelines, a été réélue députée. Elle a conservé son siège en rassemblant 64,6% des voix au second tour. Dans la précédente mandature, Yaël Braun-Pivet était présidente de la commission des lois de l'Assemblée nationale. Elle souhaite désormais devenir le quatrième personnage de l’État selon le protocole républicain.

La députée des Yvelines avait déjà montré de l'intérêt pour le perchoir en 2018, avant de se retirer au profit de Richard Ferrand, soutenu par l'Elysée. Il n'y a jamais eu de femme présidente de l'Assemblée nationale sous la Ve République.