outre-mer
territoire

La photo d'une militante suédoise de l'antiracisme face à un cortège néo-nazi fait le tour du monde

racisme
Suede manif néo nazi
©David Lagerlöf / Expo / TT NEWS AGENCY / TT News Agency/AFP
La scène s'est déroulé le 1er mai, à Borlange, en Suède. 300 militants néo-nazis défilaient dans les rues, lorsque Tess Asplund, militante pacifiste, s'est opposée à eux, poing levé, "le geste de Nelson Mandela", a-t-elle expliqué. 
Cette image, largement diffusée et relayée sur les réseaux sociaux, est en train de devenir un symbole de l'antiracisme.

Tess Asplund, 42 ans, a fait face. Le 1er mai dernier, cette militante pacifiste se trouvait dans les rues de Borlange, en Suède, alors qu'un cortège de 300 sympathisants néo-nazis défilait. Face aux manifestants, Tess Asplund s'est mise en milieu de la rue, le poing levé en signe de protestation. La jeune femme a ensuite expliqué à la presse suédoise :

L'un des manifestants m'a fixé dans les yeux. Je l'ai fixé en retour. Il n' a rien dit. Je n'ai rien dit non plus. Je n'ai pas peur d'eux. J'étais énervée. Mon poing, c'est le geste de Nelson Mandela". 










Evacuée par la police

La scène n'a duré que quelques secondes, avant que la police n'évacue la jeune femme. Une chaine suédoise a posté une vidéo qui montre la suite :


Une photo symbole 

Cette photo est devenue en quelques jours, par le biais des réseaux sociaux, le symbole de l'antiracisme, comme le raconte Francetv Info  par ici. D'autres photos sont disponibles sur le site du Daily Mail (lien en Anglais).


Publicité