Victoires de la Musique Classique 2021 : la soprano guyanaise Marie-Laure Garnier sacrée "Révélation artiste lyrique"

musique
Marie-Laure Garnier à Préfontaines
Marie-Laure Garnier, à Préfontaines, dans le Loiret ©A.L

Après avoir remporté la première édition du concours Voix des Outre-mer en 2019, la soprano guyanaise Marie-Laure Garnier devient la Révélation artiste lyrique 2021 des Victoires de la Musique Classique. Une première pour les Outre-mer !

"Venant de Guyane à 14 ans, je n'imaginais pas du tout être ici ce soir", a déclaré Marie-Laure Garnier avec émotion alors qu'elle recevait son prix ce mercredi soir, à l'Auditorium-Orchestre national de Lyon, lors des 28èmes Victoires de la Musique Classique. "J'en suis très heureuse, j'en suis très honorée", a-t-elle ajouté. Une consécration pour celle qui avait déjà remporté en 2019 la première édition du concours Voix des Outre-mer.

 

Première Ultramarine à obtenir ce prix

Cette fois, la Guyanaise âgée de 30 ans a remporté la Victoire de la Musique Classique dans la catégorie "Révélation artiste lyrique". Une première pour les Outre-mer. Ont voté à 50% le public et à 50% les professionnels, un vote qui était clos avant le début de la cérémonie. 

En 2003, la Guadeloupéenne Magali Léger avait aussi été nommée dans la catégorie "Révélation", mais n'avait pas remporté le prix.

Ce mercredi soir, Marie-Laure Garnier avait choisi d'interpréter "Dich, teure Halle", extrait de Tannhäuser, un opéra de Wagner. Un choix pas anodin : c'est un air qu'elle écoutait quand elle était petite, en Guyane.

 

Un prix dédié aux chanteurs en herbe des Outre-mer

La Guyanaise a d'abord remercié ses parents "qui ont beaucoup oeuvré, pour que ce parcours artistique se fasse", mais elle n'a pas non plus oublié tous [ses] professeurs, "toutes les institutions par lesquelles [elle est] passée."

Marie-Laure Garnier et sa Victoire
Marie-Laure Garnier, de retour de Lyon, avec sa Victoire ! ©A.L

Et dans un discours engagé, la soprano, qui se voit comme une ambassadrice des Outre-mer, n'a pas manqué de rappeler le manque de visibilité des artistes ultramarins, en faisant part de son "rêve": "je voudrais partager avec vous un rêve que j'ai", a-t-elle expliqué, "celui qui ferait que dans les Outre-mer, on ait des institutions qui permettent de former les jeunes au chant lyrique. Pour l'instant, ce n'est pas le cas."

Et je souhaite de tout coeur que dans quelques années, la question de devenir chanteuse lyrique ou chanteur lyrique ne se pose plus pour les Ultramarins et que cela se fasse tout naturellement.(...) Et que nous puissions être sur les scènes nationales et internationales en tant que chanteur français, quelle que soit la couleur de peau.

Marie-Laure Garnier

 

"Je dédie vraiment ce prix à tous les chanteurs en herbe des Outre-mer", a conclu Marie-Laure Garnier.

Regardez plutôt :

 

Bonus ► Outre-mer la 1ère a rencontré Marie-Laure Garnier dans le Loiret, là où la soprano a récemment posé ses valises. Regardez ce reportage :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live