Le gouvernement va mettre en place un plan national de lutte contre le racisme

racisme
Serva Moreno
©FTV

Interrogé à l'Assemblée nationale, mardi 23 mars, par le député LREM de Guadeloupe Olivier Serva, la ministre déléguée Elisabeth Moreno a expliqué que la lutte contre le racisme était une des priorités du président de la République.

Martin Luther King et Frantz Fanon ont été évoqués dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale ce mardi 23 mars, à l'occasion des questions d'actualité. Le député LREM de Guadeloupe, Olivier Serva, a interpellé le gouvernement sur la lutte contre le racisme, "l'une des plaies les plus graves de notre époque" : il est vécu "au quotidien par les Français noirs, arabes ou asiatiques. Nous voulons savoir comment le gouvernement compte permettre aux Ultramarins, donc Français à part entière, de ne plus être lésés dans leurs droits sur leur propre territoire".

C'est Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances, qui a répondu au député de Guadeloupe. "Oui, la lutte contre le racisme et l'antisémitisme demeure un combat contemporain (...) Notre devoir républicain est de mener ce combat partout, en Métropole comme en Outre-mer. Ce combat constitue une priorité du président de la République. C'est l'action que nous menons lorsque nous avons lancé la plateforme anti-discrimination, déjà consultée par plus de 10.000 personnes. En avril, nous lancerons une grande consultation citoyenne sur les discriminations. Nous allons continuer avec le plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme dont j'ai lancé les travaux aujourd'hui. Nous présenterons ce plan avant cet été. "

Regardez la question d'Olivier Serva et la réponse d'Elisabeth Moreno à l'Assemblée nationale :