Le Guadeloupéen d'adoption Damien Seguin médaillé d'or aux jeux paralympiques

jeux paralympiques
Damien Seguin
©JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Le navigateur Damien Seguin, qui a grandi en Guadeloupe, a décroché la médaille d'or en voile aux jeux paralympiques de Rio. C'est sa troisième médaille olympique après Athènes et Pekin. Après deux participations à la Route du Rhum, il rêve d'un Vendée Globe en 2020.
En décrochant aux jeux paralympiques de Rio sa troisième médaille  après l'or à Athènes et 2004 puis l'argent à Pékin en 2008, Damien Seguin est rentré dans la légende olympique. Il apporte à la France sa huitième médaille d'or paralympique à Rio.


Un Guadeloupéen de coeur

Ce marin de 38 ans, né sans main gauche, est Guadeloupéen d'adoption : il a passé son enfance en Guadeloupe. En 1990, il assiste à l'arrivée de la Route du Rhum sur les pontons de Pointe-à-Pitre. Emerveillé par les géants des mers qu'il voit accoster, il demande à ses parents, malgré son handicap, de l'inscrire à des cours de voile.  C'est ainsi qu'il tire ses premiers bords en Guadeloupe, d'abord en Optimist, puis en Laser et en catamaran.

Des pieds et des mains

Le combat de Damien Seguin ne s'arrête pas aux parcours olympiques. Avec  l'association "Des pieds et des mains", il se bat pour l'insertion des handicapés. C'est sous les couleurs de cette association qu'il a participé à deux reprises à la Route du rhum en Class 40, en 2010 puis en 2014. Il réussit deux belles performances en se classant 10ème lors de sa première participation, puis 8ème en 2014.

Cap sur le Vendée Globe

Fort de ce palmarès et de ces médailles paralympiques, Damien Seguin envisage maintenant de mettre le cap sur le Vendée Globe, l'Everest des mers. Il espère être au départ en 2020.