Le joueur d’origine mauricienne Enzo Couacaud crée la surprise à Roland-Garros

tennis
Enzo Couacaud
Enzo Couacaud à Roland-Garros, le 30 mai 2021 ©FFT

Au premier tour de Roland-Garros, le Français d’origine mauricienne Enzo Couacaud a conquis le public en se qualifiant pour la première fois dans le grand tableau d'un tournoi du Grand Chelem.

Ce n’était pas celui que l’on attendait, et pourtant c’est devenu le héros du jour. Dimanche soir, Enzo Couacaud a été le seul Français en lice – sur neuf – à atteindre le deuxième tour de Roland-Garros. Bénéficiaire d’une invitation ("wild card"), le joueur, classé 177e mondial, s’est facilement débarrassé du Biélorusse Egor Gerasimov (78e) en trois sets 7-6, 6-4, 6-3, en un peu plus de deux heures. Une belle performance pour celui qui évolue habituellement sur le circuit secondaire Challenger (le premier est l’ATP avec les tournois du Grand Chelem).

Le tennisman de 26 ans, qui est né et a grandi à l’Ile Maurice, a savouré sa victoire. "C'était fantastique. Déjà de rejouer avec le public, ça nous avait manqué à tous. Sur le circuit, en Challenger où j'évolue la plupart du temps, il n'y a vraiment personne. C'est vrai que l'ambiance était unique, géniale aujourd'hui. Dès le premier point du match, j'ai eu un peu des frissons partout d'avoir des encouragements, des chants, des cris." Le public était effectivement au rendez-vous, alors même que la numéro deux mondiale Naomi Osaka affrontait son adversaire sur le central dans une relative indifférence.
 


Au second tour, mercredi, Enzo Couacaud affrontera l’Espagnol Pablo Carreno Busta, 30 ans et 12e au classement ATP. Un challenge de taille pour le Français, qui a abordé tout autre chose en conférence de presse. "Je suis quelqu'un de très simple, qui a des hobbies très simples", a-t-il dit. "J'ai grandi sur une île (Maurice, ndlr), donc tout ce qui touche à l'eau, le wake, la plongée, tout ce qui est un peu nature, ça me plaît beaucoup. Je suis heureux dans un cercle avec mes amis proches où on peut être sur une île, en bord de mer. Et avec un ballon de basket, c'est encore mieux. Ce n'est pas compliqué..."

Sur le profil Twitter d’Enzo Couacaud (@lacouac), on peut lire en anglais : "Je frappe dans une petite balle jaune autour du monde. Né et élevé à Maurice". Et admirer une photo du joueur dans son décor paradisiaque.

Enzo Couacaud
©Enzo Couacaud