Le marché couvert de Saint-Pierre en Martinique parmi les 10 lauréats du prix « Engagés pour le patrimoine »

patrimoine
Marché de Saint-Pierre, monument historique
Le marché de Saint-Pierre classé monument historique ©DB
En partenariat avec le ministère de la Culture et le ministère de la Cohésion des territoires, la Fondation du patrimoine a rendu publique une liste de 10 lauréats. Dans ce cadre, le marché couvert de Saint-Pierre va bénéficier d’une aide de 100 000 €.

"L’un des critères était : comment valoriser des bonnes pratiques et soutenir des projets utiles et intéressants pour les territoires dans lesquels ils (les monuments) sont situés. Ça nous a conduits à sélectionner 10 projets", détaille Alexandre Giuglaris, secrétaire général de la Fondation du patrimoine. Le marché couvert de l’ancienne capitale de la Martinique est le seul bâtiment ultramarin lauréat de cette édition. Les neuf autres se trouvant dans l’Hexagone.

Pour pouvoir participer à cet appel à projet, les conditions étaient strictes puisque le secrétaire général de la Fondation du patrimoine a précisé que "l’objet de ce partenariat est d’accompagner les élus locaux dans leurs projets matrimoniaux à travers la sélection de projets publics, situés dans des communes de moins de 20 000 habitants". Au-delà du nombre d’habitants de la ville, du village ou de l’intercommunalité, la volonté est aussi de "faire du patrimoine, un levier de développement économique", s’enthousiasme A. Giuglaris, avant d’ajouter :

On a récemment fait réaliser une étude pour mesurer l’impact de notre action. On a ainsi mesuré qu’un euro versé à la fondation engendre 21 euros de retombées économiques. Le patrimoine derrière crée des activités, artisanat, bâtiment, tourisme…

Alexandre Giuglaris, secrétaire général de la Fondation du patrimoine

Aider les petites communes

Ce prix "Engagés pour le patrimoine" s’inscrit dans une démarche de partenariat avec le programme "Petites villes de demain", lancé par la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault. Un programme étant destiné à "améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentour" souligne le site du ministère. Une démarche dans laquelle la Fondation du Patrimoine s’est inscrite comme l’explique son secrétaire générale : "On sera encore plus utile dans ses territoires, parce que souvent, les besoins de financement sont plus importants, les collectivités ont moins d’argent pour financer ces projets, on sera plus utile", ajoutant que "les délégations régionales de la Fondation du patrimoine ont soumis un certain nombre de projets, il y en avait entre deux et trois par région, donc un peu plus d’une cinquantaine de projets (…) dont d’autres monuments en Outre-mer".

Être lauréat permet à ces petites communes de bénéficier de 100 000 euros chacune. Une somme non négligeable, notamment pour la ville de Saint-Pierre comme l’explique Philippe Villard, délégué de la Fondation du patrimoine en Martinique : "Les 100 000 euros viennent dans un plan de financement global d’environ 400 000 euros. Ce n’est pas rien, ça représente un quart de l’enveloppe financière. Le reste étant en grande partie financé par la collectivité territoriale de Martinique". Une aide qui s’avère donc précieuse pour Saint-Pierre qui possède le label "Ville et Pays d’art et d’histoire".

Le marché couvert de Saint-Pierre : monument historique

Sélectionné par un jury d’experts dans le cadre de ce projet, le marché couvert de Saint-Pierre était déjà inscrit à l’inventaire des Monuments historiques. Néanmoins, cette reconnaissance va permettre de faire reconnaître encore un peu plus la ville, déjà prisée des touristes en Martinique. Les 100 000 euros vont permettre d’effectuer "des travaux de restauration et d’aménagement", selon Alexandre Giuglaris, parce que "le marché étant une structure métallique, il subit les affres du temps, (et a) très régulièrement besoin d’entretien et de réhabilitation pour être maintenu en bon état", ajoute Philippe Villard. Mais au-delà de cette somme, c’est encore une fois la reconnaissance d’un patrimoine unique qui n’a pas été choisi au hasard.

"Avec le maire, nous avons décidé de déposer la candidature du marché de Saint-Pierre, qui est un marché de structure métallique comme les Halles de Baltard, qui a été reconstruit en 1923, un peu sur le style de celui qui existait en 1902", explique le délégué de la fondation en Martinique. Mais l’autre raison qui est même peut-être la principale dans le choix de ce marché, c’est aussi lié "au rôle qu’il joue aujourd’hui dans la ville, aussi bien pour les habitants eux-mêmes, ça reste un marché, ils vont acheter leurs fruits et légumes, mais aussi en tant qu’animation touristique", avance Philippe Villard. Saint-Pierre est en tout cas une ville plébiscitée pour son patrimoine, puisqu’il y a deux ans, elle l’a déjà été pour la réhabilitation d’une centaine de façades de maison. Une ville historique qui va, grâce à cette nouvelle distinction, pouvoir entretenir son patrimoine.

Liste des projets lauréats :

Les remparts de la ville de Lectoure (Gers)
Hôtel de ville de Stenay (Meuse)
Château de Saint-Cirgues-sur-Couze (Puy-de-Dôme)
Église Sainte-Barbe de Noeux-les-Mines (Pas-de-Calais)
Synagogue de Schirmeck (Bas-Rhin)
Tribunal de Domfront-en-Poiraie (Orne)
Château de Roquedols (Lozère)
Marché couvert de Saint-Pierre (Martinique)
Abbaye de Senones (Vosges)
Le châtelet de Jonzac (Charente-Maritime)