Le Martiniquais Raphaël Varane appelle à "l'unité" du monde du football

football
Raphaël Varane
Le défenseur du Real Madrid Raphaël Varane lors d'un match en février 2021. ©GABRIEL BOUYS / AFP

Le défenseur international d’origine martiniquaise qui joue au Real Madrid est revenu sur l'état du football européen, bousculé par le projet de Super League. Son club affrontera Chelsea demain pour les demi-finales de la Ligue des champions.

Après avoir appuyé l'éphémère et controversé projet de Super Ligue, une compétition privée ne réunissant que les plus grands clubs européens, le Real Madrid s’apprête à retrouver les demi-finales de la Ligue des champions. L’équipe affrontera Chelsea mardi 27 avril à 21h.

Raphaël Varane, le défenseur international d’origine martiniquaise qui joue au Real Madrid, est revenu sur l’affaire qui secoue le monde du football européen. "On n'est pas en colère. On est dans une période où le football fait face à de nombreuses interrogations. On doit améliorer certaines choses, a-t-il indiqué. On sait que, quelles que soient les circonstances, quand il y a un problème, la meilleure manière de le régler c'est de le faire ensemble, de manière unie."

Tous les acteurs du football ont leur mot à dire, le sujet du calendrier est un des thèmes importants à aborder, un sujet complexe... La meilleure manière de régler ces choses, c'est en se parlant, et en faisant en sorte que le monde du football soit uni.

Raphaël Varane


Varane concentré sur ses matchs

Le footballeur a assuré "rester concentré" sur son rôle sur le terrain. "On est concentrés sur ce que l'on peut contrôler, sur ce que l'on doit faire sur le terrain, la bonne manière de faire mal à l'adversaire", a-t-il déclaré, précisant que la "Ligues des champions est une compétition qui me fait rêver."

Son entraîneur, Zinédine Zidane est lui aussi resté très prudent sur le sujet : "Croire que l'on ne va pas participer à la Ligue des champions l'année prochaine, c'est absurde. Avec ça, tout est dit. On a beaucoup parlé de ce sujet, mais on a un match demain. Je crois à ce que l'on va faire sur le terrain. L'arbitre va faire son job, et nous aussi on va faire le nôtre. On ne pourra jamais contrôler le reste. Que je donne mon avis, ca ne servira à rien. Il faut que l'on fasse notre travail sur le terrain. Le reste, ça nous intéresse pas."

Une saison spéciale marquée par le coronavirus

La défense du Real Madrid a connu de nombreux changements cette saison. "C'est une saison spéciale pour tous, difficile, avec beaucoup de matches. J'ai pu me reposer à la maison tout en étant malade avec le Covid-19...", a déclaré Raphaël Varane. Le Martiniquais a été testé positif au coronavirus au début du mois d'avril. "J'essaie toujours de m'améliorer. J'ai 28 ans maintenant, et chaque année est un apprentissage, j'essaie toujours d'avoir un jeu plus complet."

"On doit s'adapter aux changements de systèmes, de coéquipiers. J'aime beaucoup ce défi, de devoir adapter mon jeu, jouer dans une défense à trois, jouer à gauche... Mais l'équipe travaille comme un seul homme dans les tâches défensives, et ça, en tant que défenseur, ça se sent beaucoup derrière."

Raphaël Varane


Le défenseur, dont le contrat s’achève en juin 2022, est resté évasif sur son avenir au Real Madrid alors que selon des rumeurs il pourrait quitter le club. "C’est normal que je sois concentré sur la fin de la saison. Le message aux fans est que je suis engagé à 100% dans l'équipe."