outre-mer
territoire

Le ministère des Outre-mer rebaptisé ministère des colonies après la manif contre la loi travail

social
La plaque du ministère des Outre-mer taguée après la manifestation contre la loi travail
La plaque du ministère des Outre-mer taguée après la manifestation contre la loi travail ©Serge Massau
Une quarantaine de blessés policiers et manifestants, 73 interpellations, c’est le bilan dressé par les autorités au lendemain de la manifestation contre la loi travail. Parmi les cibles des casseurs, l’hôpital Necker et le ministère des Outre-mer dont les murs ont été tapissés de tags. 
Des vitrines brisées, des commerces saccagés, c’est le paysage qu’on laissé derrière eux les casseurs, dans le sillage de la manifestation contre la loi travail, communément appelé loi El Kohmri. Même le ministère des Outre-mer n’a pas échappé aux dégradations. Le bâtiment situé, juste à côté des Invalides, lieu de dispersion du cortège, a été tapissé de tags.
Tag sur le ministère des Outre-mer
Tag sur le ministère des Outre-mer ©Serge Massau
Tag sur le ministère des Outre-mer
Tag sur la façade du ministère des Outre-mer ©Serge Massau

Des baies vitrées ont été brisées et la plaque où figure l’intitulé du ministère tagué, rebaptisant le ministère des Outre-mer en ministère des colonies. Des dégradations proches de celles de l’hôpital Necker où là aussi des vitres ont été cassées et des façades taguées. De quoi provoquer l’indignation sur les réseaux sociaux notamment, d’autant que cet hôpital est spécialisé dans la prise en charge des enfants malades. Les détériorations au ministère des Outre-mer n’ont pas suscité tout à fait le même émoi. La ministre George Pau-Langevin a réagi via twitter.