Le ministre des Outre-mer reporte son voyage à La Réunion et à Mayotte

océan indien
6195543d9af67_capture-d-ecran-2021-11-17-a-15-12-02.png
Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer ©NC1ere
Sébastien Lecornu devait se rendre dans l'océan Indien du 25 au 29 novembre. Dans un communiqué, le ministère des Outre-mer annonce lundi qu'il s'y déplacera "à une date ultérieure" pour être "pleinement disponible" pour suivre la situation en Guadeloupe et le référendum en Nouvelle-Calédonie.

Le ministre des Outre-mer a pris la décision de reporter "à une date ultérieure" son déplacement à La Réunion et à Mayotte prévu du 25 au 29 novembre. Sébastien Lecornu n'ira donc pas dans les deux départements français de l'océan Indien à la fin de ce mois de novembre "afin d’être pleinement disponible pour suivre la situation en Guadeloupe dans les jours qui viennent, mais aussi le processus en cours autour de la 3ème consultation sur l’auto-détermination en Nouvelle-Calédonie qui aura lieu le 12 décembre prochain", explique le ministère des Outre-mer dans un communiqué ce lundi 22 novembre. 

Depuis cinq jours, la Guadeloupe est en proie à des violences. Elles font suite à un appel à la grève générale, mobilisation lancée contre le pass vaccinal et à l'obligation vaccinale pour les soignants. Depuis les revendications se sont multipliées, bien au-delà du cadre sanitaire. Plusieurs organisations syndicales ont partagé une liste de 32 points de revendication. Des doléances qui avaient déjà été communiquées aux autorités locales début septembre. 

Une autre actualité occupe l'esprit du ministre : le troisième référendum d'auto-détermination en Nouvelle-Calédonie. Alors que l'Etat a opté pour maintenir la date du 12 décembre malgré la crise sanitaire et ses conséquences sur le caillou, des indépendantistes manifestent leur mécontentement. Ils ont affirmé qu'ils ne participeraient pas au scrutin. Sébastien Lecornu avait affirmé que "seule une épidémie hors de contrôle" pourrait entraîner un report de ce dernier référendum de l’accord de Nouméa.