Le porte-hélicoptères Dixmude est arrivé aux Antilles

coronavirus
Le porte-hélicoptère le Dixmude en quatorzaine en mer avant d'accoster en Guadeloupe
©Marine Nationale
Le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Dixmude, parti le 3 avril de Toulon, est arrivé vendredi 17 avril dans les Antilles pour y apporter soutien logistique et matériel sanitaire face à l'épidémie de Covid-19.
Le navire français s'est positionné dans la baie de Marigot, à Saint-Martin, première étape de sa tournée logistique. Il rejoindra ensuite la Guadeloupe le 18 avril et la Martinique le lendemain.
 

Renforts en personnels et en matériel médical 

Le Dixmude transporte "170.000 masques FFP2, un million de masques chirurgicaux et du gel hydro-alcoolique", a rappelé un communiqué du ministère des Armées. Le navire compte à son bord "deux hélicoptères de transport Puma de l'armée de Terre, un Ecureuil de la gendarmerie nationale, un EC 145 de la Sécurité civile" et "des renforts du Service de santé des armées et des experts en désinfection", ajoute le communiqué.
 


Maintenir la distanciation sociale pour éviter les risques de contamination 

Le Dixmude est arrivé après 14 jours de traversée de l'Atlantique. L'équipage a suivi durant le voyage une "distanciation sociale extrêmement stricte", qui a permis qu'il n'y ait "aucun cas à bord", avait indiqué jeudi lors d'un point-presse en Martinique le contre-amiral Jean Hausermann, commandant des Forces Armées aux Antilles (FAA). Néanmoins, "le personnel qui débarque du bateau sur nos îles sera testé de manière à éviter tout risque en provenance du bateau", a-t-il ajouté. À terre, "les mesures de distanciation sociale seront appliquées tout au long de la mission, les marins éviteront les contacts avec la terre et personne ne sera autorisé à monter à bord", a précisé le ministère des Armées.

Le syndicat Union générale des travailleurs de Guadeloupe (UGTG) avait demandé aux autorités de faire passer des tests de dépistage du coronavirus à l'équipage, ou qu'ils soient placés en quarantaine, comme le prévoit désormais un arrêté pour tous les nouveaux arrivants. L'UGTG avait pris l'exemple du porte-avions Charles de Gaulle dont plus d’un tiers de l'équipage a été testé positif au Covid-19.
 

Une mission qui dépasse les Antilles

Une fois à Fort-de-France, le Dixmude transférera du matériel vers le Dumont D'Urville, un bâtiment de soutien et d'assistance outre-mer, qui se chargera de le convoyer en Guyane, a indiqué mardi la ministre des Outre-mer Annick Girardin. Les Antilles sont pour l'instant moins touchées que l'Hexagone avec 18 morts, en Martinique (8), Guadeloupe (8) et à Saint-Martin (2), selon le dernier bilan des Agences régionales de santé. Mais la fragilité de leurs infrastructures sanitaires, leur insularité et leur éloignement font craindre des difficultés.