Les ateliers ludiques d'Iris Farrugia pour sensibiliser l'Hexagone et les Outre-mer au développement durable

écologie
Iris Farrugia
Iris Farrugia, ingénieure agronome, a vécu une dizaine d'années en Martinique. ©Iris Farrugia

Cantine scolaire, climat... Iris Farrugia a créé des ateliers pour parler de développement durable. Cette ingénieure agronome de 28 ans a vécu près de 10 ans en Martinique. Aujourd’hui basée à Montpellier, elle propose des animations en ligne aux entreprises et aux collectivités.

"Pourquoi les feuilles deviennent jaunes, oranges ou rouges, l'automne ?" Voici une des questions posées par Iris Farrugia lors d'un atelier avec pour thème les faits insolites sur les plantes. C'est un de ceux qu'elle propose à des salariés. Ces ateliers portent sur le climat ou encore les questions alimentaires, mais toujours de façon ludique et conviviale.

Ateliers Iris
Une des autres questions posées lors de l'atelier sur les faits insolites sur les plantes d'Iris Farrugia ©Capture d'écran

Iris travaille en partenariat avec des associations, mais elle a aussi monté sa propre structure, les Petites Pâtes. "Ce sont des ateliers ludiques sur les cantines scolaires, que je propose aux collectivités, pour les parents d'élèves, les agents de restauration ou les animateurs", détaille Iris Farrugia.

Trois thématiques 

Chaque atelier est personnalisé en fonction des besoins de la structure et dure 1h30. Iris organise des chasses au trésor virtuelles sur les repas végétariens, des jeux de simulation sur le bio local ou encore des ateliers sur le gaspillage alimentaire. "Donc c'est un jeu d'image où l'objectif ça va être de comprendre comment une collectivité travaille à la mise en place d'un plan d'action pour lutter contre le gaspillage alimentaire. L'idée c'est de comprendre aussi que le gaspillage alimentaire, c'est une lutte de tous les instants, parce qu'il y a plusieurs facteurs. Tout le monde doit pouvoir s'impliquer, que ce soit les parents, les agents, les animateurs, mais aussi l'enfant."

La Martinique dans son cœur 

Iris Farrugia a vécu une dizaine d'années en Martinique. Elle s’intéresse depuis longtemps au développement durable. Mais elle est convaincue que sa vie en Martinique a renforcé ses convictions. "Je pense que j'avais déjà cette sensibilité de base par la famille. Mais le fait d'être entourée par un milieu qui est très fragile, par exemple la mangrove, qu'on voit disparaître petit à petit en Martinique; on voit aussi l'érosion des plages, le développement de sargasses ces dernières années... C'est sûr que ça joue beaucoup sur ma sensibilité et mon envie de sensibiliser d'autres gens à ces thématiques", détaille Iris Farrugia.

Ecoutez le reportage

Des ateliers en ligne

Que ce soit dans l’Hexagone ou Outre-mer, Iris espère que ces ateliers en ligne auront un impact pour la planète. "L'avantage d'être sur un format en ligne, c'est que c'est plus facilement accessible pour tous, même en termes d'emploi du temps. Ça peut être suivi éventuellement le soir sur un format très court, ou en fin de journée, à la pause de midi. Et surtout ça peut toucher toute la France, sans oublier les Outre-mer."

Donc il peut y avoir des ateliers qui mélangent des participants d'un peu partout, ce qui le rend encore plus riche.

Iris Farrugia, ingénieure agronome

 

À ceux qui trouvent ces sujets complexes ou ennuyeux, Iris leur dit: "Eh ben venez tester ! Et on verra si vous avez toujours la même opinion, sourit Iris. Venez jouer avec nous !"