publicité

Ligue 1 - Football : un premier point pour Antoine Kombouaré avec Dijon

Quatre jours après la nomination d'Antoine Kombouaré au poste d'entraîneur où il a succédé à Olivier Dall'Oglio, limogé le 31 décembre, Dijon a concédé un résultat nul (1-1), dimanche, sur son terrain face à Montpellier en match de la 20e journée. 
 

Antoine Kombouaré, nouvel entraîneur de Dijon, lors du match face à Montpellier (1-1). © ROMAIN LAFABREGUE / AFP
© ROMAIN LAFABREGUE / AFP Antoine Kombouaré, nouvel entraîneur de Dijon, lors du match face à Montpellier (1-1).
  • La1ere.fr (avec AFP)
  • Publié le
Avec ce point, le Dijon Football Côte-d'Or (DFCO) stoppe cependant l'hémorragie en championnat, compétition pour laquelle les Dijonnais restaient sur deux défaites, cinq buts encaissés et aucun d'inscrit. Dijon doit encore disputer un match en retard contre le PSG le 13 mars (18e journée).
           
La nouvelle équipe de Kombouaré reste dix-huitième et barragiste à un point de Caen et Amiens mais aussi avec un match en retard, alors que Montpellier demeure à la cinquième place à deux longueurs de Lyon (3e) et Saint-Etienne (4e). Dijon avait pourtant pris l'avantage à la conclusion d'un beau mouvement collectif achevé par une frappe enroulée de Wesley Saïd, idéalement servi par Marié (1-0, 55e). Mais cinq minutes plus tard, Damien Le Tallec, seul au second poteau, a repris de la tête un centre d'Andy Delort pour égaliser (1-1, 60e).
 
           
"C'est un bon point car il a été obtenu face à une très bonne équipe, qui possède la deuxième meilleure défense de Ligue 1", a déclaré l’entraîneur Antoine Kombouaré à l’issue du match. "On savait que ce serait compliqué et ça l'a été. Notamment en première période, où Bobby Allain sauve quelques situations. La deuxième période a été bien meilleure. On ouvre le score, mais hélas, on encaisse un but sur une erreur de concentration. Et quand on encaisse un but aussi bête, on peut vite plonger derrière. Cela dit, il y a pas mal de satisfactions. On essaiera de jouer mieux la prochaine fois. Ce que j'avais demandé aux joueurs aujourd'hui, c'était de porter le danger dans le camp adverse le plus vite possible."
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play