publicité

La maison de la Nouvelle-Calédonie lance un appel aux dons

Quatre jours après des glissements de terrain qui ont fait cinq morts à Houaïlou, la maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris se mobilise et lance un appel aux dons. Les intempéries ont causé de nombreux dommages matériels. Selon le maire de la commune, "80 personnes ont tout perdu". 

Campagne de dons pour les sinistrés de Houaïlou © Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris
© Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris Campagne de dons pour les sinistrés de Houaïlou
  • Cécile Baquey avec NC 1ère et AFP
  • Publié le
Après les glissements de terrain qui ont frappé Gouareu et Ouakaya, deux petites communautés kanak reculées, du village de Houaïlou, sur la côte nord-est de Nouvelle-Calédonie mardi matin, la maison de la Nouvelle-Calédonie lance un appel aux dons.


Cinq victimes et trois disparus

Les corps de cinq personnes, dont deux enfants, ont été retrouvés dans d'impressionnants amas de roche, de végétation, et de boue, qui ont dévalé la montagne emportant voitures et maisons sur plusieurs centaines de mètres. Trois personnes manquent encore à l'appel, un homme et une femme de 34 ans et 26 ans à Gouareu et une fillette de 8 ans à Ouakaya. 

De nombreux dommages

A Houaïlou, où il est tombé en début de semaine jusqu'à 400 millimètres d'eau en 12 heures, l'équivalent de deux mois de pluie, les intempéries ont causé de nombreux dommages. "Il y a une quinzaine d'habitations totalement détruites, soit environ 80 personnes qui ont tout perdu. De nombreuses autres maisons sont debout mais inhabitables", a déclaré Pascal Sawa, maire du village, estimant à environ un millier le nombre d'habitants sinistrés.
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play