Mali : nouvelle preuve de vie du journaliste martiniquais Olivier Dubois otage depuis onze mois

terrorisme
6188606f13ec5_olivier-dubois.jpg
Le journaliste Olivier Dubois. ©#Free Olivier Dubois
Une vidéo du journaliste Olivier Dubois circule sur les réseaux sociaux depuis dimanche. La provenance de cette vidéo non-authentifiée d'un peu plus d'une minute, et la date à laquelle elle a été tournée sont inconnues. La dernière preuve de vie fournie par ses ravisseurs datait du 5 mai 2021, soit un mois après son enlèvement.

Cela fait onze mois qu’Olivier Dubois, le reporter pour Jeune Afrique, Le Point et Libération, est otage au Mali. Jusqu’à présent une seule vidéo de quinze secondes du journaliste martiniquais âgé de quarante-sept ans existait. Ce week-end, une nouvelle preuve de vie d’environ une minute a été diffusée sur les réseaux sociaux. Dans cette dernière, il adresse des remerciements à ses proches et à ses soutiens. “Il demande aussi au gouvernement français de faire son possible pour œuvrer à sa libération et déclare être “conscient que son cas est une petite chose face aux défis et aux événements auxquels (le gouvernement) doit faire face”, selon le communiqué de presse de Reporters Sans Frontières (RSF).

Olivier Dubois
Une capture télévisée réalisée le 13 mars 2022 à partir d'une vidéo non authentifiée de source inconnue qui montre le journaliste français Olivier Dubois. ©(UNKNOWN SOURCE / AFP )

Une preuve de vie synonyme d’espoir

Pour Arnaud Froger, responsable Afrique de RSF : “Cette vidéo prouve qu’Olivier est vivant. C’est une nouvelle rassurante et un signe d’espoir car nous n’avons pas eu d’informations depuis un an. Il y a peut-être une intention des ravisseurs de ne pas le garder encore longtemps en captivité. Ils semblent disposés pour discuter de sa libération. On sait au moins qu’il a eu accès aux messages de sa famille. Peut-être même qu’Olivier est au courant des tensions entre le Mali et la France.”

Pour Marc de Boni, un ami proche du journaliste et président du comité de soutien, ces images sont “ bouleversantes. Entendre Olivier avec sa personnalité, le choix des mots qui sont les siens redonne espoir. C’est une nouvelle source d’énergie et un renouveau pour la mobilisation. On espère avoir une issue heureuse rapidement.

Le journaliste a été enlevé lors d’un reportage à Gao, dans le nord du Mali alors qu’il devait interviewer un cadre d’une organisation djihadiste. Le 8 mars dernier cela faisait onze mois que le journaliste était détenu par le Groupe de soutien à l’islam et musulman, affilié à Al-Qaeda. RSF et le comité de soutien pour sa libération avaient organisé une projection de son portrait sur le Panthéon. “Une première pour un otage”, évoque Arnaud Froger. Les organisations continuent leur mobilisation à travers une pétition en ligne et d’autres actions prévues pour ne pas l’oublier. 

Le président français Emmanuel Macron avait assuré en janvier dernier que la France n'oubliait pas Olivier Dubois. "Un travail inlassable est mené par nos équipes diplomatiques, nos militaires et les services compétents" pour obtenir sa libération, avait-il dit. Olivier Dubois est le seul otage Français dans le monde.