publicité

Manifestation et journée "île morte" contre l'insécurité à Mayotte

Des centaines de manifestants descendent ce mardi dans les rues de Mayotte. Une mobilisation d'envergure pour dénoncer la violence et l'insécurité dans l'île qui entame sa deuxième semaine de grève générale.

Manifestation à Mayotte le 20 février dernier. © Ornella LAMBERTI / AFP
© Ornella LAMBERTI / AFP Manifestation à Mayotte le 20 février dernier.
  • La1ère.fr (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le
Une journée "île morte" contre la violence et l'insécurité a commencé ce mardi 27 février à Mayotte. Les manifestants espèrent une mobilisation d'envergure alors que les manifestations se multiplient depuis six jours dans l'île. Mayotte vient d'entamer sa deuxième semaine de grève générale.

Regardez ci-dessous les Facebook Live de Mayotte 1ère :



Retour sur cette manifestation avec le reportage de Mayotte 1ère :
Journée de mobilisation à Mayotte

L'appel d'urgence au gouvernement

Lundi, près de 300 personnes ont défilé à Mamoudzou contre l'insécurité à Mayotte. A l'appel d'une intersyndicale et d'un collectif d'associations, les manifestants ont distribué des tracts aux entreprises et administrations pour les inviter à rejoindre l'opération de ce mardi.

Par ailleurs, une douzaine d'élus ont rédigé un projet d'"appel d'urgence au gouvernement" dans lequel ils demandent notamment l'affectation de 100 postes de policiers et de gendarmes "à répartir sur le territoire". Un peloton de gendarmes est arrivé vendredi de l'île de La Réunion en renfort, a-t-on appris de source gendarmerie.

Regardez ci-dessous le reportage de Mayotte 1ère sur l'inquiétude des élus : 

Plusieurs manifestations

Vendredi dernier, des échauffourées entre manifestants et forces de l'ordre avaient conduit au placement en garde à vue de trois personnes. Depuis mardi dernier, une succession de mouvements de protestation contre l'insécurité se sont tenus à Mayotte, menée notamment par un collectif d'associations affirmant que l'insécurité qui sévit sur l'île est directement liée à l'immigration clandestine des îles voisines de l'Union des Comores.

Regardez ci-dessous le reportage de Mayotte 1ère sur le durcissement du mouvement : 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête