outre-mer
territoire

Martinique : le jeune Allan Vinceslas blessé par balle au Lamentin est décédé

faits divers
CHU Meynard Pierre Zobda Quitman
L'Hôpital Pierre Zobda Quitman ©MARTINIQUE 1ERE
Allan Vinceslas, 23 ans, blessé à la tête, est décédé à l'hôpital Pierre Zobda Quitman de Fort-de-France. Il avait été touché par un tir d'arme à feu mardi dernier à Pelletier au Lamentin.
Le jeune Allan Vinceslas, 23 ans, originaire du Gros-Morne, est décédé samedi soir (2 novembre 2019), aux environs de 22 heures (3h dimanche à Paris) à l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France, confirme sa famille.
Allan Vinceslas
Le jeune Allan Vinceslas, 23 ans. ©Collection privée

Fusillade au Lamentin

Touché d'une balle dans la tempe, mardi dernier, le 29 octobre 2019, vers 21 heures (2h mercredi à Paris), sur le plateau sportif de Pelletier au Lamentin, il n'a pas survécu à ses blessures. La victime avait été prise en charge en urgence absolue en raison de la gravité de sa blessure, ainsi qu'un autre jeune homme également blessé dans cette affaire. 

Allan Vinceslas semblait mener une existence sans histoires jusque là. "Il exerçait le métier de tôlier mais il savait tout faire dans un garage", confie ce dimanche 3 novembre sa mère avec beaucoup de courage et de dignité.
 

Enquête en cours

Les circonstances de ce drame sont imprécises pour l'instant. Allan et le jeune qui l'accompagnait auraient-ils été victimes d'un braquage qui a mal tourné ? C'est l'hypothèse avancée par la famille. L'enquête est toujours confiée au Service Régional de Police judiciaire. Le décès violent d'Allan Vinceslas est le 19e homicide dont 16 par arme à feu en Martinique depuis le début de l'année.
Publicité