outre-mer
territoire

Mayotte : affrontements entre policiers et une vingtaine de jeunes à Mamoudzou

france
Affrontements à Mamoudzou dans le quartier de Tsoundzou
Affrontements à Mamoudzou dans le quartier de Tsoundzou ©DR
Le calme n’est pas encore revenu à Mayotte où ce mercredi des affrontements ont eu lieu entre la police et une vingtaine de jeunes. La démolition de cases en tôle a mis le feu aux poudres. Par ailleurs, des familles en règle sont entassées depuis quatre jours au centre de Mamoudzou. 
C’est dans le quartier de Tsoundzou que des affrontements se sont déroulés ce matin. Un policier a été blessé. Deux véhicules ont été incendiés. Dans la matinée, la démolition de cases en tôle sur le domaine public a provoqué la colère d’une vingtaine de jeunes.
 

Préserver la sécurité des Mahorais

Interviewé sur Mayotte 1ère, le premier adjoint au maire de Mamoudzou a indiqué que ces démolitions allaient se poursuivre. Bacar Ali Boto estime qu’il faut avant tout préserver la sécurité des Mahorais. Il indique que la population de l’île évaluée à 202 000 habitants en 2012 n’a "rien à voir avec la réalité actuelle. On est plus proche des 400 000", ajoute l’élu.
 

Femmes et enfants entassés place de la République 

Place de la République à Mayotte, des enfants, des femmes sont entassés. Cela fait maintenant quatre jours qu’ils dorment dans le chef-lieu à même le sol. Ces Comoriens ont été expulsés par des collectifs d’habitants de diverses communes de Mayotte les "accusant de vols et d'agressions".
 

Reconductions à la frontière

Ces Comoriens en situation régulière seraient 168 selon un militant associatif. La police aux frontières a arrêté aujourd’hui 22 personnes qui font l’objet de procédures de reconduction à la frontière.
Regardez ce reportage de Mayotte 1ère 

©la1ere


Publicité