outre-mer
territoire

Mayotte : le maire de Koungou en garde à vue pour des soupçons de délit de favoritisme

justice koungou
Bamcolo
©Mayotte la 1ere
Le maire de Koungou, Assani Saïndou Bamcolo, a été placé en garde à vue pendant quelques heures dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de favoritisme.
Le maire de Koungou, la 2e commune la plus peuplée de Mayotte, Assani Saïndou Bamcolo, a été placé en garde à vue jeudi pour des soupçons de délit de favoritisme avant de ressortir libre, a-t-on appris vendredi auprès du procureur de la République Camille Miansoni.
 

Nous soupçonnons un délit de favoritisme, le non-respect du code des marchés publics, dont certains atteignent le montant d'un million d'euros.
Camille Miansoni


Le premier magistrat de Koungou (32.000 habitants au dernier recensement Insee de 2017) est ressorti libre après 8 heures de garde à vue.

Selon le Journal de Mayotte, l'enquête a été ouverte sur signalement de la chambre régionale des comptes et porte sur une "période assez longue" et "plusieurs marchés".

Assani Saïndou Bamcolo, maire de sa commune depuis 2011, est également le président du Sidevam 976, le Syndicat intercommunal d'élimination et de valorisation des déchets de Mayotte.
Publicité