outre-mer
territoire

A Mayotte, la moitié des familles sont des familles nombreuses

famille
Nouveau record des naissances à Mayotte en 2017, trois quarts des mères étrangères
©Ornella LAMBERTI / AFP
Selon une étude de l'Insee publiée mardi et issue des données du dernier recensement en 2017 (256.000 habitants), la moitié des familles de Mayotte sont des familles nombreuses. 
La moitié des 45.000 familles de Mayotte compte au moins trois enfants mineurs dans leurs rangs. Cette proportion, identique à 2012, est trois fois plus importante que dans l'Hexagone (16 %) et la Réunion (17 %) et largement supérieure à la Guyane (35 %).
 

Un tiers des familles sont des familles monoparentales, comme en 2012. La majorité (90%) d'entre elles ont comme chef de famille une femme. En comparaison, la monoparentalité dans l'Hexagone est de 22 %, à la Réunion de 38 %, en Guyane 48 % et 53 % aux Antilles.

Les familles monoparentales sont moins souvent des familles nombreuses (41 %), mais c'est bien plus que dans l'Hexagone (11 %). Les mères de famille avec enfants mineurs sont en grande majorité étrangères (61 %) et ce taux atteint 73 % pour les familles monoparentales. 
 

De jeunes mamans

En 2017, 38.000 enfants mineurs vivent dans une famille monoparentale et 28 % d'entre eux ont moins de 3 ans, contre 12 % en métropole. 

A Mayotte, les femmes sont mères très tôt: 35 % des naissances concernent des mères de moins de 25 ans, contre 13 % dans l'Hexagone.

5.400 enfants mineurs vivent sans leurs parents, chez un membre de la famille dans la plupart des cas, dont 61 % sont âgés de 6 à 16 ans. Il y a autant de filles que de garçons et la moitié d'entre eux ne sont pas scolarisés.

Près de la moitié (44 %) ont la nationalité française.
 
Publicité