Mondial 2019 : Emelyne Laurent, la benjamine martiniquaise de l’équipe de France [Portrait]

football
Emelyne Laurent au centre
Emelyne Laurent au centre ©ANTOINE MASSINON / A2M SPORT CONSULTING / DPPI
C’est la benjamine de l’équipe de France. La martiniquaise Emelyne Laurent n’a que 20 ans, mais elle aborde cette coupe du monde avec un moral d’acier. Déterminée et épanouie, la championne s’est livrée à France Ô.
 
Emelyne Laurent, c’est la bonne surprise de cette équipe de France féminine. Sélectionnée au dernier moment par Corinne Diacre, l’attaquante martiniquaise de 20 ans respire la joie de vivre et la bonne humeur.

Arrivée à l'âge de 14 ans dans l'Hexagone, elle a d'abord joué à Montpellier, à Lyon puis à Guingamp. Dès 11 ans, elle s'est prise de passion pour le football. Elle a commencé à jouer en club à Sainte-Marie en Martinique avec des garçons. 
 
Emelyne Laurent et la sélectionneuse Corinne Diacre
Emelyne Laurent et la sélectionneuse Corinne Diacre ©FRANCK FIFE / AFP
 

#Coupe du monde

Dans une interview accordée à Massiré Coréa d’Outre-mer la 1ère, elle se dit très fière de participer à cette grande aventure.

C’est un rêve qui va se réaliser. Quand j'étais petite, je voyais les joueurs et les joueuses à la télé, ils participaient à ces grands événements, je voulais faire la même chose. Je voulais rendre fière mes parents, sortir de ma zone de confort, sortir de la Martinique .

 
©la1ere

 

#Famille

Seule ombre au tableau : ses parents enseignants ne pourront pas être là lors des premiers matches. Ils n’ont pas pu prendre de congés en raison de la sélection tardive de leur fille en équipe de de France.

Emelyne Laurent espère donc ardemment que les Bleues se qualifient en demi-finale pour que ses parents puissent venir la suivre dans l’Hexagone. "C’est une source de motivation", confie-t-elle à France Ô.
 
Emelyne Laurent
Emelyne Laurent ©CHARLY TRIBALLEAU / AFP
 

#Equipe de France

Emelyne Laurent jouit d’une belle image. L’Equipe, le quotidien sportif, évoque son caractère solaire. Frédéric Biancalani qui a entraîné la jeune martiniquaise à Guingamp en témoigne : "Emelyne, c’est une joie de vivre permanente. Parfois, on devait même plus la freiner que la pousser".

Surnommée la crevette, Emelyne Laurent ne souhaite pas faire de la figuration en coupe du monde, même si elle met en avant la cohésion de l’équipe de France. "On a l’équipe pour aller jusqu’au bout, capable de s’adapter à tout. Il y a une bonne ambiance dans le groupe, un peu de folie, un peu de jeunesse. Elle est complète cette équipe", explique-t-elle à France Ô.
 


#Benjamine

La jeune martiniquaise avoue que sa jeunesse est parfois un handicap, même si au sein de l’équipe elle dispose de solides soutiens comme celui de Wendie Renard qui la conseille." De temps en temps on me fait des remarques sur ma jeunesse. Comme je prends pas mal les choses à cœur, tout le monde me dit tu verras plus tard tu auras plus de recul. Il faut que je me canalise et que je sois plus dans l’échange, la gestion de l’émotion", déclare-t-elle.
 
©la1ere

Emelyne savoure l’arrivée de cette coupe du monde féminine qui semble enfin intéresser un public plus large. Avant le premier match de coupe du monde, elle aura une pensée pour son grand-père qui a toujours rêvé de la voir jouer.


#Matches à venir

Pour les matches à venir, Emelyne Laurent n’a pas de pronostic. "Dans ce genre de compétition, on peut avoir des surprises car tout le monde s’est préparé au mieux".

A propos de la Corée du sud, le premier pays que les Bleues rencontre, elle livre son analyse : "c’est une équipe scolaire qui suit des principes et qui ne s’écarte pas, alors que nous on crée beaucoup. Mais c’est une équipe à prendre au sérieux".


#Playlist

Avant de commencer un match, Emelyne Laurent avoue avoir une petite manie. Elle écoute toujours "Pa pè" (pas peur, en créole) de E.sy Kennenga, un artiste martiniquais qu’elle apprécie beaucoup. 
 
 
Emelyne Laurent en 4 points
  • Âge : 20 ans.
  • Taille : 1,61 m.
  • Poste : attaquante.
  • Club : En Avant de Guingamp.