outre-mer
territoire

Mondial de hand : "Encore un match plein de maîtrise" réagit la Guadeloupéenne Allison Pineau

handball
Alexandra Lacrabere, Laurisa Landre et Beatrice Edwige après la victoire face au Monténégro en Allemagne.
Alexandra Lacrabere, Laurisa Landre et Beatrice Edwige après la victoire face au Monténégro en Allemagne. ©HENDRIK SCHMIDT / DPA
Les Françaises se sont qualifiées pour les demies finales du mondial de handball 2017 après avoir battu le Monténégro, 25-22, mardi soir à Leipzig (Allemagne). La Guadeloupéenne Allison Pineau a inscrit cinq buts, alors que la Guyanaise Béatrice Edwige s'est illustrée en défense.
Les Françaises ont tenu leur rang en se hissant une nouvelle fois dans le dernier carré, au Mondial de handball, grâce à leur belle victoire sur le Monténégro, 25 à 22, mardi à Leipzig, en Allemagne.


La Suède, prochain adversaire

Dans leur troisième demi-finale internationale d'affilée après les Jeux de Rio (argent) et l'Euro-2016 (bronze), les Bleues affronteront vendredi la Suède, un adversaire de valeur, mais abordable.

Réaction d'Allison Pineau

Plus sûres de leur handball à chaque sortie, les Françaises poursuivent une montée en puissance. Après la Hongrie en huitièmes, le Monténégro n'a pas résisté à leur défense hermétique et à leur jeu rapide.

D'autant moins que les joueuses majeures retrouvent leur meilleur niveau. Parmi elle, Allison Pineau qui a inscrit 5 buts. L'arrière, pièce-maîtresse du dispositif d'Olivier Krumbholz lorsqu'elle est en pleine possession de ses moyens, a joué son meilleur match depuis son opération à la cheville du mois de juillet. Un motif d'espoir supplémentaire pour ce week-end décisif.
La Guadeloupéenne, Allison Pineau a d'ailleurs réagi à la fin du match :

"C'est beaucoup de joie. Ce qui me satisfait au-delà de la victoire, c'est de voir que cette équipe de France a su se remobiliser après la défaite contre la Slovénie (en ouverture). Match après match, elle a su passer des caps. On a remis les choses en place, notamment la défense qui fait mal. C'est encore un match plein de maîtrise et une belle victoire au bout. Je savais que la première semaine allait être plus difficile pour moi. Mais comme à mon habitude, je suis là dans les moments importants. C'est mon savoir-faire."



Encore pleines d'énergie

La Guyanaise Béatrice Edwige s'est aussi mise en valeur en défense. En confiance, et encore pleines d'énergie grâce à un parcours à leur main, les Françaises peuvent envisager la demi-finale avec confiance. Elles pourront s'appuyer notamment sur leur victoire sur la Suède, l'an passé à l'Euro, devant le public de Göteborg.

Une victoire assurerait à la France un troisième podium international d'affilée, du jamais vu pour le handball féminin. 
Publicité