Mort d'Alain Rey : quand le linguiste parlait des Outre-mer…

livres
Alain Rey
©france télévisions
Linguiste, lexicographe et figure historique du dictionnaire Le Robert, Alain Rey vient de décéder à l’âge de 92 ans. Amoureux de la langue française, il avait étudié les créoles tels qu’ils se parlent en Outre-mer.
Historien, chroniqueur radio, écrivain, fin connaisseur de la langue française qu’il a décortiquée pendant des années dans les pages du dictionnaire Le Robert, le linguiste Alain Rey est décédé à Paris ce mercredi 28 octobre. 

Passionné par la francophonie, il avait également travaillé, tout au long de sa carrière, sur l’impact de la colonisation française sur les civilisations colonisées. “L’histoire de l’influence française dans le monde est naturellement colorée par le phénomène de la colonisation”, avait-il notamment déclaré au micro de Dominique Roederer, alors invité de l’émission Francosphère en janvier 2017.
  

Le français, "une langue métisse"

Alain Rey avait expliqué qu’à son sens, la colonisation a été un désastre dont les effets néfastes impactent toujours les descendants des populations qui ont vécu sous domination française. Alain Rey se réjouissait toutefois de la richesse de la littérature française ultramarine. “Il est vrai qu’avoir de grands écrivains africains, antillais, dans toute la Caraïbe, guyanais, néo calédoniens, polynésiens, s’exprimant en langue française, ça donne au français une coloration plurielle et métissée que peu de langues peuvent avoir”. 

Le français, parmi les langues du monde qui permettent d’expliquer plusieurs cultures, donc un métissage, fait partie des plus importantes”, avait-il ajouté. 
 

 Revoir “Francosphère” avec Alain Rey (16/01/17)

Le lexicographe Alain Rey, invité de "Francosphère"


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live