Musique, lecture, documentaire : les sorties de la semaine (22/06/20)

sorties de la semaine
Sorties de la semaine (22/06/20)
La fête de la musique, l'autobiographie d'un Réunionnais de la Creuse et un documentaire avec Simone Schwarz-Bart : voici l'actualité de la semaine (22/06/20)

Fête de la musique 21 juin

Musikadis. Le pôle outre-mer de France Télévisions vous propose pour le 21 juin Musikadis, un concert virtuel sous forme de voyage musical (sur France Ô à 22h35, sur les 1ère et sur notre portail Outre-mer dès le matin). Pendant plus de 2 heures, 23 artistes, en provenance de l'ensemble des territoires des Outre-mer, vont ambiancer votre soirée. Pour une fois, Covid-19 oblige, ce sont eux qui viennent à vous pour cette fête de la musique en mode confiné.


Sinon... Avec l'association Choukaj, à partir de 16h30, déboulé en blanc et en tambour entre Ménilmontant et la Villette. Cette édition rendra hommage à Hubert Beaubois, qui introduisit le gwoka à laVillette dans les années 80. Puis avec l'association gwoka-radio, concert de gwoka, place de la Nation de 14h à 22h (sous réserve d'autorisation préfectorale).

Enfin, de 14h à 21h, Salsa, bachata, kizomba, sous la Tour Eiffel, dans les jardins du Trocadéro.
 

Livres

« Les enfants volés de La Réunion » de Jean-Charles Pitou (publié à compte d'auteur, juin 2020). Jean-Charles Pitou fait partie des quelque 2015 mineurs réunionnais qui, entre 1962 et 1984, ont été arrachés à leur île natale, puis placés dans des familles de l'Hexagone, afin de repeupler certains départements. Avec « les enfants volés de La Réunion», Jean-Charles, arrivé en 1965 à l'âge de 9 ans, à Quézac dans le Cantal, retrace son parcours, ne serait-ce que pour rendre hommage à tous ses compatriotes d'infortune qui ont connu la détresse, le suicide ou la prison. Des élèves du lycée La Serre de Sarsan de Lourdes, ont travaillé sur l'histoire de son île. Ce sont eux qui l'ont décidé à relancer ce projet, commencé il y a une dizaine d'années et qui vient de trouver son aboutissement en ce début de mois.

Les enfants volés de la Réunion de Jean-Charles Pitou


La nuit des Ecrivains (24 juin, 00.50, sur France 3).
Parmi les 4 documentaires que François Busnel présentera cette nuit-là, l'un est consacré au couple Simone et André Schwarz-Bart et s'intitule « Simone et André Schwarz-Bart, la mémoire en partage » de Camille Clavel coproduit par France3 Nouvelle Aquitaine, France Ô et l'INA. Exclusivement tourné à Goyave, en Guadeloupe, il fouille cette histoire d'amour doublée d'une aventure littéraire, jalonnée de livres écrits, tantôt seul, tantôt à quatre mains. Une histoire inédite qui mêle la mémoire de la Shoah avec André (prix Goncourt 1959 avec Le dernier des Justes), et celle de l'esclavage avec Simone. Après la mort de son mari en 2006, Simone reste la seule témoin de ce destin croisé hors du commun. A voir ou à revoir pour ceux qui auraient manqué la première diffusion sur notre chaine France Ô en mai 2019.

Simone et André Schwarz-Bart

 

Clip

Sé tann ou pa ka tann, de Mariejosé Alie
Voila bien une vingtaine d'années que Marijosé Alie n'avait rien enregistré sous son seul nom. On n'oublie pas l'album sorti avec ses deux filles, son second roman "Une semaine et un jour". Mais rien à titre personnel. Un vide comblé en début d'année avec la sortie de Madamn, émaillé de quelques belles ballades folk. Le confinement n'a pas empêché la sortie de clips, dont celui-ci Sé tann ou pa ka tann.