Nestor Azerot, chanteur martiniquais au destin tout tracé vers le Kompa

tranches de vie
©la1ere
Cela fait plus de 40 ans que Nestor chante avec Magnum Band. Le célèbre groupe haïtien a très bien intégré le chanteur martiniquais. Leur rencontre s'est faite en région parisienne dans des circonstances bien particulières. Entre Miami, New York et Haïti, Nestor a tiré des leçons de vie de ce vécu.

" En Haïti ça a été une grande école pour moi. J'ai appris à vivre avec des gens qui n'avaient pas les moyens mais qui restaient dignes. Ce fut une expérience très enrichissante en tant qu'homme et ça me sert encore aujourd'hui ". 

 

 

Nestor partage son temps entre les États-Unis et Haïti lorsqu'il intègre Magnum Band. En toute humilité, il apprend à connaître, à vivre et à apprécier un peuple victime de toutes sortes d'idées reçues dans son île, la Martinique. 

Sa rencontre avec cet orchestre relève du comte de fée

Nestor quitte la Martinique à 17 ans pour la banlieue parisienne. Il vient effectuer son service militaire. A l'époque la musique haïtienne règne sur toute la Caraïbe avec des orchestres comme Tabou Combo, Skah-Shah et Magnum Band entre autres. Nous sommes dans les années 70.

" J'avais acheté un album du Magnum et je l'écoutais avec un cousin. C'étaient des vinyles à l'époque. Et je dis punaise j'aurais aimé jouer avec ce groupe là ".

 

Il ne croit pas si bien dire car deux semaines plus tard le groupe est en concert en France.

" Voilà que Magnum arrive sans l'un des chanteurs et je prends la décision, je ne sais pas comment j'ai fait :  une chaise devant moi, je monte, je prends le micro et je commence à chanter. C'est l'explosion dans la salle. Non pas pour le chanteur qui finit par arriver, mais pour moi ".

 

Cela fait plus de 40 ans que ça dure. 
Ces succès pendant toutes ces années n'entament pas la lucidité de Nestor. Aujourd'hui la soixantaine bien sonnée, il dresse un constat sans appel sur le fonctionnement de l'industrie musicale caribéenne.

"Quand on est promoteur on ne prend pas la place de l'artiste. On l'écoute et on l'amène où il veut ".