publicité

Le nickel en eaux calmes, Eramet continue sur sa lancée

Le nickel a commencé la semaine en berne avant de se reprendre vendredi. Les cours alternent périodes de hausse et de baisse. La tendance reste positive et bénéficie à Eramet, opérateur historique du nickel en Nouvelle-Calédonie.

Métallurgie de l'acier et du nickel à Duisburg. Usine ThyssenKrupp dans la Ruhr. © Alain Jeannin
© Alain Jeannin Métallurgie de l'acier et du nickel à Duisburg. Usine ThyssenKrupp dans la Ruhr.
  • Par Alain Jeannin
  • Publié le , mis à jour le
Le prix des métaux de base échangés sur le London Metal Exchange (LME) s'est inscrit en légère hausse sur la semaine, soutenu par une croissance chinoise robuste.

Une croissance à 6,9% en Chine

Le gouvernement chinois a fait état jeudi d'une croissance à 6,9% en 2017, une hausse par rapport à l'année précédente pour la première fois depuis 2010. Mais cette croissance du premier importateur mondial de matières premières n'a provoqué qu'une hausse modérée des prix des métaux de base."Les marchés ne doivent pas ignorer la faiblesse de la croissance d'un secteur crucial pour les métaux, à savoir l'immobilier. Le rebond créé en 2016 par l'expansion des crédits semble s'amenuiser", ont prévenu les analystes de Barclays.

Jinchuan augmente sa production de nickel

Les cours du nickel ont évolué dans la même fourchette de prix cette semaine. Le métal affichant un plus haut à 12.745 dollars et un plus bas à 12.380 dollars pour clôturer en hausse de 1,95% vendredi à 12.705 dollars par tonne. Après une semaine de relative stabilité des prix, la principale information est venue d’un grand producteur et aciériste chinois. Jinchuan Group a fait part de son intention d’augmenter sa production de sulfate de nickel pour la porter à 70.000 tonnes en 2018 contre 50.000 tonnes l’an dernier. Il s’agit de répondre à la demande accrue du marché des véhicules électriques. La production de batteries représente actuellement une part mineure du marché du nickel, dont la demande reste portée par son utilisation dans la création d'acier inoxydable.

La demande pourrait s'envoler

La focalisation des investisseurs sur les véhicules électriques soutient l'idée que le nickel s'engage dans un super cycle, conduit par un changement majeur dans la demande. Si les prévisions les plus optimistes de croissance du secteur des véhicules électriques se réalisent, la demande de nickel, qui est utilisé pour la conception de la plupart des modèles de batteries, pourrait en effet s'envoler.
"Le marché appréhende que les mines de nickel ne suffisent pas à répondre à la demande des véhicules électriques. Il faut également noter que les fonderies d'acier inoxydable ont également besoin de nickel de qualité", ont commenté les analystes de Bank of America à l'AFP.

Le nickel soutenu par le fer

Le nickel a été soutenu par le minerai de fer qui maintient son orientation tendancielle à la hausse notamment en fin de semaine. Le fer enregistre un fort rebond sur le marché des métaux chinois (SHFE). À Londres, "la courbe des prix du nickel au London Metal Exchange (LME) a également bénéficié d’une offre et d’une disponibilité plus serrée que prévu" indique Alastair Munro depuis le desk du négociant Marex Spectron au LME. Et dans les entrepôts officiels de l’institution londonienne, les quantités de nickel disponibles ont diminué de 5.244 tonnes, pour afficher des stocks de 362.532 tonnes de métal contre 380.000 en début d’année.

Eramet à la fête

Dans ce contexte globalement positif, le groupe minier Eramet s’est une nouvelle fois distingué. Le titre en bourse a été multiplié par 7 depuis le sinistre hiver 2015. Une performance qui s’explique par la bonne tenue des métaux industriels, le manganèse, mais aussi le nickel dont les cours ont progressé de 30,35% sur un an.

Evolution hebdomadaire de la cotation boursière des sociétés minières et métallurgiques implantées en Nouvelle-Calédonie
[ERAMET + 6,82% 123,80 EUR] [GLENCORE + 0,16% 408,20 GBP] [VALE -1,37 % 10,89 EUR] [POSCO -1,84% 72,60 EUR]

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play