Nickel : Référendum en Nouvelle-Calédonie et grandes manœuvres régionales pour les ressources en matières premières

transition énergétique
NICKEL
Une image de l'industrie minière en Australie ©AFP
Malheureuse en Nouvelle-Calédonie, la Corée du Sud entend se projeter en Australie. Dimanche, la visite officielle du président sud-coréen Moon devrait aider à sécuriser des produits miniers clés, comme le nickel, pour l’industrie des batteries électriques.

C’est une simple coïncidence mais elle a son importance. Pendant que se tiendra dimanche le Référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, le Président de la Corée du Sud atterrira en Australie, à Canberra, à un peu plus de 2000 kilomètres de Nouméa.

Tourner une page

L’échec d’un groupe industriel sud-coréen dans la reprise de la grande usine du Sud (ex-Vale NC) en Nouvelle-Calédonie est oublié. Séoul a tourné la page mais n’oublie pas les enjeux industriels autour des ressources en nickel "électrique", le fameux métal de qualité batterie.

La Corée du Sud, deuxième pays producteurs de batteries électriques à technologie nickel (25 % de l’offre mondiale) est bien décidé à se fournir auprès du second producteur de nickel du Pacifique Sud, l'Australie. La Nouvelle-Calédonie étant le premier.

En ouvrir une autre

Dans trois jours, la visite du président Moon Jae-in en Australie devrait permettre à la Corée du Sud de sécuriser des produits miniers importants, tels que le nickel, dans le contexte de la perturbation des chaînes d'approvisionnement mondiales due à la pandémie, a déclaré un haut responsable de la présidence sud-coréenne.

En Australie, la Corée du Sud vient faire son marché des matières premières afin de répondre aux demandes de ses industriels, le premier d’entre eux étant LG Corporation, née des activités de production de batteries de LG Chem.

Visite d'Etat en Australie

Le Président Moon effectuera une visite d'Etat de quatre jours en Australie à partir de dimanche. Séoul cherche à renforcer ses relations bilatérales avec Canberra et à garantir un approvisionnement stable en matières premières et en produits miniers.

L'ordre du jour de la visite sera principalement axé sur l'économie, pour approfondir la coopération avec l'Australie riche en ressources, a déclaré un haut responsable présidentiel.

"La valeur de la coopération stratégique avec l'Australie est importante car la demande en produits miniers clés, tels que le lithium, le cobalt, le nickel et les terres rares, devrait bondir", a déclaré un responsable sous couvert d'anonymat.

L'Australie espère également accroître ses exportations de produits miniers vers la Corée du Sud, a ajouté ce responsable.

La Corée du Sud et l'Australie célèbrent cette année le 60e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques.

Les deux pays vont faire évoluer leurs relations vers une stratégique globale» à la suite de la visite du Président Moon.

Alliance historique

Moon se rendra au monument dédié aux vétérans australiens de la guerre de Corée et leur rendra hommage. Il participera également à un dîner avec des anciens combattants australiens de la guerre de Corée.

L'Australie a combattu aux côtés de la Corée du Sud pendant la guerre pour aider à défendre le Sud contre l'invasion de la Corée du Nord.