outre-mer
territoire

Nomination aux Oscars : une sélection très blanche et masculine

cinéma
Cynthia Erivo
Cynthia Erivo, nommé pour son rôle dans Harriet, est la seule artiste "non blanche" sélectionnée pour les Oscars ©Rachel Luna / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
La course aux statuettes du cinéma américain est lancée, avec l'annonce des nominations pour la cérémonie qui aura lieu à Hollywood le 9 février prochain. Régulièrement étrillée ces dernières années pour son manque de diversité, l'Académie des Oscars s'expose encore à la critique pour sa sélection.
Avec onze nominations recueillies au total, le film "Joker" de Todd Phillips, avec Joaquin Phoenix dans le rôle-titre, part en tête de la course d'une 92e édition des Oscars très blanche et masculine, déjà critiquée lundi pour son manque de diversité. L'actrice noire américaine Cynthia Erivo est la seule artiste "non blanche" à s'être frayée un chemin dans les nominations, dans la catégorie "meilleure actrice" pour "Harriet", film historique sur le racisme et l'esclavage aux Etats-Unis.
L'an dernier, trois des quatre Oscars décernés aux comédiens étaient allés à des artistes "non Blancs", relevaient des commentateurs à Hollywood, pointant notamment cette année du doigt l'absence d'Eddie Murphy, qui effectuait son grand retour au cinéma dans "Dolemite Is My Name", et de Jennifer Lopez, qui pouvait prétendre à une nomination pour "Queens".
 

Les femmes oubliées également

les femmes sont totalement absentes cette année parmi les nominations dans la catégorie des réalisateurs , ce qui a relancé une vieille controverse à Hollywood. "Malheureusement, il n'y a que cinq noms" dans la catégorie du meilleur réalisateur "sur une année incroyablement dense", avait déclaré à l'AFP un membre de l'Académie, sous couvert d'anonymat, avant les nominations.

Les statistiques sont cependant têtues. Depuis la création des Oscars, seules cinq femmes ont obtenu une nomination en tant que réalisatrices: Lina Wertmüller (en 1976 pour "Pasqualino"), Jane Campion (en 1993 pour "La Leçon de piano"), Sofia Coppola (en 2003 pour "Lost in Translation"), Kathryn Bigelow (en 2009 pour "Démineurs") et Greta Gerwig (en 2017 pour "Lady Bird").
    
"Mes félicitations à ces hommes", a lancé ironiquement l'actrice américaine Issa Rae, qui co-présentait l'annonce des nominations, après la publication de la liste des réalisateurs.
 
"Harriet"
Harriet est un film qui raconte l'histoire d'Harriet Tubman (1820-1913), née esclave en 1820 dans le Maryland. Après s'être enfuie en 1849, elle parvient à faire passer des dizaines d'autres esclaves vers le Nord des Etats-Unis et le Canada en organisant une filière baptisée "L'Undeground railroad", un réseau secret qui aidait les esclaves à s'échapper, notamment à l'aide d'abolitionnistes blancs qui leur offrait abris et soutien matériel.

Elle fut même surnommée "la Moïse noire", comme le rapporte le site de l'Unesco. 
Publicité