Non, les heures de colle ne seront pas supprimées, affirme Jean-Michel Blanquer en visite à Saint-Pierre et Miquelon [VIDEO]

éducation
Jean-Michel Blanquer remet les sujets du BAC ES
©SPM la 1ère
Pas question de supprimer les heures de colle, contrairement à la rumeur qui circule depuis quelques heures sur les réseaux sociaux. En visite à Saint-Pierre et Miquelon, le ministre de l'Education nationale a démenti l'intention qu'on lui prête. Et il s'est livré à un exercice symbolique ! 
Tout est parti d'une chronique diffusée vendredi 25 mai au matin sur RTL, affirmant que le ministre de l'Education nationale avait l'intention de supprimer les heures de colle dans les établissements scolaires. Reprise par de nombreux médias, cette information a été très commentée toute la journée sur les réseaux sociaux. Certains estiment qu'il a raison car cette sanction n'a aucun sens. A l'inverse, d'autres regrettent ce qu'ils considèrent comme une nouvelle preuve de laxisme dans le système éducatif.

Le démenti du ministre

Mais il y a quelques heures, alors qu'il se trouve en déplacement à Saint-Pierre et Miquelon, le ministre de l'Education nationale a démenti ce qu'il qualifie de "rumeur médiatique". Il était l'invité du journal de SPM la 1ère, vendredi 25 mai :
©la1ere

Un organe de presse sort une rumeur, mais je n'ai jamais dit que je supprimerai les heures de colle. Ce qui est vrai c'est que j'ai une réflexion sur l'évolution des sanctions. Les sanctions doivent toujours être éducatives. Mais les heures de colle font partie de l'éventail des sanctions qui peuvent exister

-Jean-Michel Blanquer, invité du journal de SPM la 1ère

 
Il l'a ensuite confirmé sur son compte Twitter : 


Quand le ministre distribue les copies

Lors de ce déplacement à Saint-Pierre et Miquelon, Jean-Michel Blanquer en a profité pour se livrer à un exercice symbolique pour un ministre de l'Education : dans l'archipel, les épreuves du baccalauréat ont débuté cette semaine, avec quelques jours d'avance sur l'hexagone.  Saint-Pierre et Miquelon compte cette année 39 candidats au bac. Vendredi matin, c'est Jean-Michel Blanquer lui-même qui a distribué les copies lors de l'épreuve d'économie. Sans doute un peu de stress supplémentaire pour les 13 candidats qui planchaient !
©la1ere

Pour l'anecdote, Jean-Michel Blanquer avait eu 17/20 en économie. Il a obtenu son bac en 1982 avec la mention "Assez bien".