Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron soutient le nickel calédonien et réaffirme l’engagement de l’Etat pour la SLN et Eramet

nickel
Emmanuel Macron colloque Cyclope Nickel
Emmanuel Macron et Philippe Chalmin au colloque Cyclope 2016 sur les matières premières à Paris. Le ministre de l'économie confirmait un prêt de 200 millions d'euros à la SLN calédonienne du groupe Eramet ©Alain Jeannin
Le ministre de l’Économie et de l'industrie Emmanuel Macron est partisan d’une politique de long terme et de souveraineté dans le domaine des matières premières. L'industrie calédonienne du nickel est soutenue pour surmonter la crise et assurer la pérennité de l'activité et des emplois.
A l’occasion de la 30ème édition de l’ouvrage collectif annuel «Cyclope» sur les matières premières, le 24 mai, Emmanuel Macron a évoqué le dossier calédonien.
 

France industrielle

Comme le Premier ministre Manuel Valls, Emmanuel Macron soutient l’industrie calédonienne du nickel. Le ministre a revendiqué la consolidation des trois usines et du secteur comme étant un « axe prioritaire » pour le gouvernement. « Il faut une stratégie industrielle pour amortir le choc de la baisse des matières premières » a martelé le ministre de l’économie et de l’industrie sous les applaudissements d’une centaine de grands capitaines d’industrie, dont le PDG de Total.

Soutien au nickel calédonien

Soutien donc de l’Etat à l’opérateur historique du nickel, le groupe français Eramet et sa filiale calédonienne SLN, mais soutien aussi à l’usine du Nord de KNS (Glencore) et à l’usine du sud de VNC (Vale). « Nous suivons avec beaucoup de soin et d’attention le dossier Eramet, dont nous sommes actionnaires à travers la BPI, pour assurer la pérennité de l’activité en Nouvelle-Calédonie » (….) « Le soutien de l’Etat (127 millions d’euros ndlr) est un effort stratégique et industriel, nous continuerons d’assurer les engagements qui ont été pris » a conclu Emmanuel Macron. Le ministre de l’Economie et de l’Industrie a donc choisi de réaffirmer l’engagement de l’Etat au côté de la Nouvelle-Calédonie pour la stratégie industrielle et la défense de l’industrie du nickel. 

Emmanuel Macron parle de la Nouvelle-Calédonie et du soutien à l'industrie du nickel. Reportage Alain Jeannin et Nordine Bensmail au colloque Cyclope sur les matières premières qui se tenait mardi 24 mai à Paris. Regardez : 
©la1ere



Les Outre-mer en continu
Accéder au live