outre-mer
territoire

Une nouvelle compagnie aérienne en Polynésie française

transports
Vue d'avion de la Polynésie
Vue de la Polynésie d'avion ©STUART WESTMORLAND / Image Source
Une nouvelle compagnie aérienne s'apprête à s'implanter en Polynésie française avec ses premiers vols commerciaux avant la fin de l'année 2019, à la suite d'une décision rendue mardi par le tribunal administratif de Papeete.
 
Islands Airline entend desservir les archipels de la Polynésie française, en s'attaquant frontalement au monopole de la compagnie historique Air Tahiti, mais aussi desservir des pays océaniens voisins, comme les îles Cook ou les Samoa.
 

Bill Ravel

Le projet porté par un homme d'affaires local, Bill Ravel, présent notamment dans le transport maritime, avait été présenté en septembre 2017. Mais le gouvernement de la Polynésie française n'avait pas répondu à sa demande de licence.
 

Licence

Saisi par l'homme d'affaire le 20 février dernier, le tribunal administratif a ordonné mardi au gouvernement polynésien d'accorder une licence de transporteur aérien à Islands Airline sous quinze jours, sous peine d'une astreinte de 8.380 euros par jour de retard.


Création d'emplois

L'investissement de départ est annoncé autour de 63 millions d'euros et devrait permettre la création de 150 emplois environ.  Islands Airlines, qui fera tourner des avions brésiliens Embraer E-175, annonce des prix de 15 à 20% inférieurs à ceux pratiqués par Air Tahiti.


French Bee et United Airlines

Une autre compagnie, French Bee, opère depuis le printemps dernier. La compagnie United Airlines inaugurera elle sa liaison San Francisco-Papeete le 30 octobre.

Pour en savoir plus, regardez ce reportage de Polynésie la 1ère :
 
Island airlines, un concurrent dans le ciel polynésien
Publicité