Olivier Ker Ourio et Vaitéani en concert

sorties de la semaine
sorties de la semaine
L'harmoniciste Olivier Ker Ourio et le duo Vaïtéani en concert, l'album jazz d'Annick Tangorra et d'Alain Jean-Marie : voici l'actualité culturelle de la semaine.

 

Concerts

Olivier Ker Ourio. Le 12 février, à 20h45, au château d’Eymet (Dordogne), le 13 février à 11h pour un brunch. Jazz créole au château. L’harmoniciste réunionnais Olivier Ker Ourio conjugue sa musique à tous les créoles. Il jouera son dernier album, Singular Insularity, sorti en 2020, en compagnie de ses complices : le Martiniquais Grégory Privat au piano, le Guadeloupéen Arnaud Dolmen à la batterie, et le Mauricien Gino Chantoiseau à la basse.

 

Vaitéani. Le 11 février à l’Eden à Sausheim. Le duo chante du folk en anglais ou en tahitien, propose des ballades  et s’engage pour la planète : Luc est l’élément alsacien du groupe, et Vaïtéani l’élément polynésien. Pertubé comme tout le monde par le confinement, Vaïtéani a hâte de vous présenter son nouveau spectacle. En attendant Bourges qui les invite en avril prochain à l'occasion de son fameux festival.

 

Albums

Time for a cry d’Annick Tangorra et d’Alain Jean-Marie (sortie le 25 février). Voici la rencontre d’un pianiste et d’une chanteuse. Alain Jean-Marie a accepté que la chanteuse de jazz Annick Tangorra écrive des textes originaux sur ses compositions instrumentales. "J’ai une admiration sans faille pour lui" s’enthousiasme l'artiste. "Alain est un musicien qui possède cette science de l’accompagnement, c’est un joli rêve." Pour découvrir en live la complicité qui unit ces deux artistes, puisqu’ils ont déjà collaboré par le passé, il faudra attendre le 18 mars prochain. Ils seront au Baiser salé.  

Time for a cry, Annick Tangorra et Alain jean-Marie