Outre-mer et si on bougeait les lignes ? (6) : faire famille en 2021

vos rendez-vous

Vieillissement, baisse de la fécondité, migrations, nouvelles compositions familiales, la démographie dans les Outre-mer connaît des évolutions contrastées. Ces changements nécessitent des politiques adaptées. Outre-mer et si on bougeait les lignes ? se penche sur le «Faire Famille» en 2021.

Les territoires ultramarins connaissent des dynamiques démographiques contrastées. Aux Antilles, la population décroit et vieillit, la natalité baisse. Beaucoup de jeunes partent étudier dans l'Hexagone et ne reviennent pas. La prise en charge des personnes âgées, de plus en plus nombreuses, devient préoccupante. A l’opposé, la jeunesse et les forces vives sont nombreuses à Mayotte et en Guyane, collectivités les plus jeunes de France, ainsi qu’en Nouvelle-Calédonie. Mayotte peut même s’enorgueillir d’être la « plus grande maternité de France». Dans le Pacifique, le vieillissement de la population est lent et la place des aînés demeure importante et contrairement aux Antilles il n’y a pas d’exode massif des jeunes. Alors que la Réunion va franchir le cap du million d’habitants, à Saint-Pierre et Miquelon comme à Wallis et Futuna, les élus locaux scrutent avec inquiétude les résultats de chaque recensement.

« Outre-mer et si on bougeait les lignes ? » ouvre le débat. Comment imaginer sereinement l’avenir quand le renouvellement des générations n’est pas assuré ? Si certains territoires suscitent l’afflux de travailleurs en provenance des pays voisins ou de l’Hexagone, d’autres font face au contraire à l’exode de leurs jeunes diplômés. Comment être solidaire de parents âgés quand on vit  à des milliers de kilomètres de distance ? Comment trouver du temps pour les aider quand on vit au pays mais que l’on est soi-même père ou mère isolé(e) ?

Pour comprendre ces mutations qui bousculent famille et société, les rédactions du Pôle Outre-mer de France Télévisions sont allées à la rencontre des femmes et des hommes qui les vivent au quotidien. Entendre leurs témoignages sur un monde qui change, mais aussi les solutions que les décideurs locaux et nationaux, politiques ou associatifs proposent, c’est l’objectif de ce 6ème numéro présenté par Karine Zabulon. Autour d’elle, des experts et décideurs qui partageront leurs analyses ou confronteront leurs points de vue.

Des témoignages

Mathilde Quesada, sage femme au Centre Hospitalier de Mayotte, témoigne sur ses conditions de travail dans la plus grande maternité de France.Wansy Jean-Fort, a quitté Haïti à quinze ans et vit maintenant en Guyane, il a été le premier haïtien élu à Kourou.Thérèse Choui,en Polynésie, a mis sa vie entre parenthèses pour s’occuper au quotidien de sa mère, You Young, atteinte de la maladie d’Azheilmer.

Outre-mer et si on bougeait les lignes ? (6) : faire famille en 2021
De gauche à droite et de haut en bas : Mathilde Quesada, Wansy Jean-Fort et Thérèse Choui. ©Outre-mer la1ère

Des expertises

Stéphie Salpétrier, chargée de mission pour l’association Alé Viré qui agit pour faciliter le retour des jeunes Martiniquais, évoque les actions mises en place pour faciliter le retour au pays. Nizari Ali, président de l'UDAF (Union Départementale des Associations Familiales) à Mayotte et représentant des Outre-mer à l'UNAF (Union Nationale des Associations Familiales) parle du modèle familial mahorais. Philippe Lemaître, de l’association « Restons chez nous », expose les services proposés aux personnes âgées et handicapées à Saint Pierre et Miquelon.

Outre-mer et si on bougeait les lignes ? (6) : faire famille en 2021
De gauche à droite et de haut en bas : Karine Zabulon, Stéphie Salpétrier, Nizari Ali et Philippe Lemaître. ©Outre-mer la1ère

Des débats

Karine Zabulon débat en plateau avec Maud Petit, députée Modem du Val de Marne, Vice-Présidente de la Délégation Outre-mer à l'Assemblée Nationale, Claude-Valentin Marie, démographe, sociologue et conseiller pour l'Outre-mer à l'INED (Institut National d'Etudes Démographiques) et en duplex avec Mansour Kamardine, Député LR de Mayotte.

Outre-mer et si on bougeait les lignes ? (6) : faire famille en 2021
De gauche à droite et de haut en bas : Karine Zabulon, Mansour Kamardine, Claude-Valentin Marie et Maud Petit. ©Outre-mer la1ère

Une émission proposée par les rédactions du Pôle Outre-mer de France Télévisions et présentée par Karine Zabulon.