outre-mer
territoire

"Panama Papers" : des Réunionnais et des Martiniquais sur la liste des personnes impliquées dans l’évasion fiscale

médias
Panama
Panama City ©Heinz Krimmer / dpa-Zentralbild / DPA
Environ 1000 ressortissants français figureraient dans la liste des personnes impliquées dans l’évasion fiscale via des sociétés offshore, révélée par plusieurs médias internationaux sous le nom de "Panama Papers". Des bénéficiaires apparaissent à La Réunion et en Martinique.
L'enquête qui a été effectuée par plus de 108 médias internationaux et porte sur une période de quelques 40 années révèle comment certaines des personnalités les plus puissantes du monde ont pu dissimuler leur argent dans des paradis fiscaux. Les journalistes ont travaillé sur une gigantesque base de données interne du cabinet panaméen Mossak Fonseca, l'un des leaders mondiaux de la domiciliation de sociétés offshore. 
 

Des actionnaires et des bénéficiaires identifiés à La Réunion et en Martinique

Les partenaires du Consortium international de journalistes d'investigation (ICIJ) ont eu accès à un peu plus de 11,4 millions de documents qui révèlent l'existence d'avoirs de 140 responsables politiques ou de personnalités de premiers plan dissimulés dans des paradis fiscaux. Parmi les personnalités citées : le président russe, Vladimir Poutine, la patron du foot européen, Michel Platini, le footballeur Lionel Messi, et l'ancien ministre du budget Jérôme Cahuzac. Au total, un millier de Français sont concernés. Sur la carte communiquée par l'ICIJ (ci-dessous) sont identifiés par des points oranges les pays, les compagnies, les clients, les bénéficiaires et les détenteurs d'actions. En Martinique, trois bénéficiaires et quatre actionnaires (shareholders) sont indiqués. A La Réunion, deux actionnaires. Impossible à ce stade de savoir qui se cache derrière ces bénéficiaires et ces actionnaires. Le journal Le Monde et l'émission "Cash investigation" sur France 2, associés à cette enquête internationale, promettent de nouvelles révélations. 

Le journal Le Monde explique "Panama Papers" en quatre questions. Regardez : 


François Hollande promet des "enquêtes" du fisc et des "procédures judiciaires"

François Hollande
En visite ce mardi dans une entreprise à Boulogne-Billancourt, François Hollande promet des "enquêtes" du fisc et des "procédures judiciaires." ©Michel Euler / POOL / AFP

François Hollande a assuré lundi que les révélations sur ce scandale d'évasion fiscale donneraient lieu en France à des "enquêtes" fiscales et des "procédures judiciaires". "Toutes les informations qui seront livrées donneront lieu à des enquêtes des services fiscaux et à des procédures judiciaires", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une visite d'entreprise à Boulogne-Billancourt. Il a par ailleurs remercié les "lanceurs d'alerte et la presse" pour ces révélations qui vont, selon lui, permettre de nouvelles "rentrées fiscales". "Si je peux dire c'est une bonne nouvelle que nous ayons connaissance de ces révélations parce que ça va nous faire encore des rentrées fiscales de la part de ceux qui ont fraudé", a affirmé le président, soulignant que "rien que pour l'année 2015, 20 milliards d'euros ont été notifiés à ceux qui avaient fraudé" et que sur ces 20 milliards, l'Etat avait "déjà repris 12 milliards d'euros".
 
 
 
Publicité