publicité

Des parlementaires réunionnais interpellent Emmanuel Macron sur les aides agricoles européennes

Des parlementaires de La Réunion interpellent le Président de la République dans une lettre. Ils demandent à Emmanuel Macron de défendre le programme d'aides européennes agricoles spécifiques aux Outre-mer.

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • La1ère.fr (avec AFP)
  • Publié le
Six députés et trois sénateurs de La Réunion demandent à Emmanuel Macron de défendre le programme d'aides européennes agricoles spécifiques aux Outre-mer, que la Commission européenne veut baisser.

"Il est essentiel que vous vous saisissiez de ce dossier afin que le gouvernement pèse de tout son poids auprès de la Commission européenne pour qu'elle revienne sur cette baisse inacceptable", déclarent les parlementaires dans une lettre au président de la République, dont l'AFP a eu copie.

Baisse de 3.9%

La Commission européenne veut baisser de 3,9% les aides directes de la PAC (Politique agricole commune), et donc baisser d'autant le budget accordé au Programme d'option spécifique à l'éloignement et à l'insularité (POSEI), déclinaison de la PAC pour les Outre-mer.

"Ce mécanisme vital permet de compléter, de garantir le revenu des producteurs locaux", écrivent les parlementaires, qui estiment que "les conséquences seraient dramatiques" pour "le développement de la production locale", "les filières exportatrices et la sécurité alimentaire".

Le courrier est signé des députés David Lorion (LR), Ericka Bareigts (PS), Jean-Hugues Ratenon (LFI), Nathalie Bassire (LR), Huguette Bello (PCF), et des sénateurs Nassimah Dindar (LR), Viviane Malet (LR) et Jean-Louis Lagourgue (LR). M. Lorion a déjà écrit une lettre similaire au Premier ministre Edouard Philippe.
1 529 495 091

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play