Le petit Halison a été opéré avec succès à l'hôpital Necker-Enfants malades

santé
Halison
Halison après l'opération ©IC
Grace à une chaîne de solidarité exceptionnelle entre la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie et le Vanuatu, Halison, atteint d'une tumeur cérébrale, a pu rejoindre l'hôpital Necker pour y subir une intervention chirurgicale. L'opération a été un succès. Halison se repose et récupère.
"Tous s'est bien passé et les examens de suivis sont positifs", a indiqué Maïna, la maman d'Halison, à sa famille d'accueil parisienne, quelques minutes après l'opération de son petit garçon. Désormais, Halison se repose et récupère après une intervention chirurgicale délicate mais dont les chirurgiens de l'hôpital Necker-Enfants malades ont la maîtrise.
 

Une chaîne de solidarité exceptionnelle

Ha
Halison avant de partir au bloc opératoire ©IC

Halison et sa maman sont arrivés du Vanuatu il y a un peu plus d'une semaine. Sans cette intervention chirurgicale, le petit garçon qui souffre d'une tumeur cérébrale n'aurait pas pu survivre.

Cette tumeur bénigne pousse à l'intérieur du cerveau et peut entraîner une hypertension intra-crannienne qui au bout d'un moment comprime le cerveau et entraîne la mort.
Docteur Marie-Eve Cauchon, médecin et famille d'accueil


Grace à un élan de solidarité exceptionnel organisé par l'association Partage Santé Pacifique, les Calédoniens se sont mobilisés pour réunir la somme nécessaire pour assurer le transfert d'Halison en France et financer son opération.
Halison
L'arrivée d'Halison à l'hôpital Necker-Enfants malades accompagné de Maïna, sa maman, et d'Isabelle Cauchon, famille d'accueil. ©La1ère


Je ne trouve pas les mots pour remercier la générosité des Calédoniens [...] Ici en France, je savais qu'Halison serait opéré dans le meilleur hôpital. Avant de venir , j'ai effectué des recherches et j'ai pu lire les très nombreux commentaires positifs sur cet hôpital
Maïna, la maman d'Halison


Une opération délicate, mais maîtrisée

L'opération qui a permis de sauver Halison est délicate mais les chirurgiens de l'hôpital Necker en ont la maîtrise.

Le principe de l'opération c'est d'arriver au cerveau où se trouve sa lésion de manière la moins traumatisante possible. Nous passons par le nez pour atteindre la base du cerveau et ensuite on entre directement dans le cerveau pour enlever ce qui a entraîné sa maladie.
Professeur Michel Zerah, neurochirugien à l'hôpital Necker-Enfants malades


La guérison d'Halison ne sera définitive qu'au terme d'une série de séances de radiothérapie. Halison et sa maman rentreront chez eux, au Vanuatu, dans six semaines.

L'élan de solidarité, pour accompagner le petit garçon, ne s'arrêtera pas pour autant. Le docteur Marie-Eve Cauchon, qui a effectué des remplacements comme médecin au Vanuatu, veut désormais créer une association pour aider le petit garçon, privé de ses yeux, à bénéficier d'une scolarité adaptée à son handicap.

Retrouvez ci-dessous le reportage réalisé juste avant l'opération d'Halison :
©la1ere