Pierre Frogier : “Sans Jacques Chirac, le destin de la Calédonie aurait été vraiment différent"

président de la république
frogier Chirac
Le président Jacques Chirac et son épouse Bernadette assistent à une cérémonie d'accueil coutumier de l'île de Lifou, le 24 juillet 2003. A la gauche du chef de l'Etat, Pierre Frogier ©PATRICK KOVARIK / AFP
Le sénateur de Nouvelle-Calédonie Pierre Frogier s'est montré très ému à l'annonce du décès de Jacques Chirac. Dans un entretien à Outre-mer La1ere, il revient sur Jacques Chirac, qu'il qualifie de "visionnaire". 
Sans Jacques Chirac, le destin de la Calédonie aurait été vraiment (...) différent." Joint à Paris par Outre-mer La1ere, après l'annonce du décès de l'ancien président, est revenu sur l'engagement de Jacques Chirac pour la Nouvelle-Calédonie.
 

Sans Jacques Chirac, le destin de la Calédonie aurait été vraiment (...) différent. Grâce à lui, grâce à son engagement, grâce à l’aide qu’il nous a apporté sans réserve que nous avons résisté de 1980 à 1988.

Et je garde en tête, jamais je n’oublierai cette image, (...) ce souvenir inoubliable de son arrivée en Concorde à Tontouta au lendemain du référendum de 1987 alors que l’aéroport de Tontouta était couvert d’une marée de drapeaux bleu-blanc-rouge. Il est arrivé à ce moment là parce qu’il tenait à marquer son attachement indéfectible à une Nouvelle-Calédonie française.

Ce qu’il faut retenir aussi c’est que, quelques heures plus tard, place des Cocotiers, il a prononcé un discours visionnaire qui malheureusement (...) n’a pas été entendu car ce discours aurait pu éviter bien des drame et notamment ceux de 1988.

Et puis à titre plus personnel, je voulais vous dire que je sais gré à Jacques Chirac d’avoir été pour beaucoup dans mon engagement politique depuis 1977.

- Pierre Frogier joint par Célia Cléry

 

Pierre Frogier rend hommage à Jacques Chirac



Retrouvez en cliquant ici notre dossier consacré à Jacques Chirac.