Plusieurs associations d'Ultramarins de l'Hexagone veulent manifester leur colère samedi devant le ministère des Outre-mer

social
Ministère des Outre mer
©David Ponchelet

Un appel à manifester circule sur les réseaux sociaux. Emanant du collectif D.O.M connexions, il demande aux Ultramarins de l’Hexagone de se rendre, samedi 30 janvier, devant le ministère des Outre-mer pour dire leur mécontentement face à la situation ultramarine. Cet appel n'est pas unanime. 

C’est un tract en couleurs qui circulent sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Il donne rendez-vous à ceux qui le souhaitent ce samedi à 13H30 devant le ministère des Outre-mer, à Paris. A l’origine de cet appel, William Garcia alias DJ Willer. Arrivé à l’âge de 12 ans en Guadeloupe, ce Bordelais a vu, explique-t-il à Outre-mer la 1ère, les choses se dégrader au fil du temps, qu’il s’agisse de la situation économique, du vivre-ensemble et même du lien entre l’Etat et les Outremer. De quoi le décider à agir :

Je me suis dit qu'il fallait dire stop et qu'il était important qu'une personne de couleur blanche se positionne et dise les choses. car personne ne se positionne à part les Noirs en ce qui concerne les problèmes des DOM. Et ce n'est pas normal car les terres domiennes sont des terres multiculturelles. Il y a des blancs des juifs des syriens des libanais des haitiens des dominicains et malheureusement les problèmes sociétaux sociaux et économiques font que nous n'arrivons pas à vivre ensemble. 

DJ Willer

Avec d’autres, collectifs et associations, il en appelle donc à manifester : " Il faut crier notre colère et exiger le respect de nos droits humains. (...) Le système colonial, Stop !"

Le Crefom ne participera pas

Mais tout le monde ne s’associe pas à la démarche. Le Crefom, le conseil représentatif des Français d’outre-mer a fait savoir qu’il se désolidarisait de cette manifestation. Son président, Daniel Dalin, reconnait que chacun est libre de manifester, mais il se refuse à rejoindre un mouvement dont il ignore, dit-il, la nature :

Ce type, je ne le connais pas. Nous en tant que Crefom, association responsable, je me suis abstenu et j'ai demandé au bureau de s'abstenir. 

Daniel Dalin, président du Crefom

 

DJ Willer, de son côté, assure déjà que ce rendez-vous de samedi en appellera d’autres. Tout dépendra sans doute de sa capacité à rassembler ce samedi.

 

Ecoutez le reportage de Célia Cléry :

Appel à manifester samedi