PODCAST. "Ultramarins" fait sa rentrée. Esclavage et colonialisme sont au menu de ce deuxième rendez-vous.

racisme
ULTRAMARINS 2
Audrey Célestine, Serge Massau, Thierry Belmont et Bruno Maillard lors de l'enregistrement de l'émission ©Outre-mer la 1ère
Pour ce deuxième épisode, nous avons reçu la Martiniquaise Audrey Célestine, spécialiste des questions raciales en France et aux Etats-Unis, ainsi que l’historien réunionnais Bruno Maillard, spécialiste de l’esclavage.
Bruno Maillard est un historien réunionnais spécialiste de l’esclavage, et l’un des co auteurs de "Libres et sans fers, paroles d’esclaves", paru en 2015, un ouvrage qui restitue la vie quotidienne des esclaves à travers des procédures en justice. Avec lui, nous en sommes revenus aux faits, pour essayer de mieux comprendre cette histoire.

Audrey Célestine est politiste, spécialiste des questions raciales en France et aux Etats-Unis, et maître de conférences à l’Université de Lille. Son éclairage nous a permis de distinguer les similitudes ou les différences entre les deux rives de l’Atlantique dans la gestion de cette histoire.

La statue de Colbert devant l’Assemblée nationale dégradée par de la peinture rouge sang, Victor Schoelcher contesté, la statue de l’impératrice Joséphine mise à terre à Fort-de-France. Les symboles de l’histoire coloniale et de l’époque de l’esclavage sont remis en cause. Qui était vraiment Victor Schoelcher ? La réponse de l’historien Bruno Maillard, spécialiste de l’esclavage.

Bruno Maillard - Schoelcher


Pourquoi ce bouillonnement mémoriel actuel agite-t-il particulièrement la Martinique ? Nous avons posé la question à la Martiniquaise Audrey Célestine.

Audrey Célestine - Martinique


A l’inverse, pourquoi cette histoire de l’esclavage semble faire moins de remous sur l’île de La Réunion ? « Méfiez-vous de l’eau qui dort », répond l’historien réunionnais Bruno Maillard

Bruno Maillard - La Réunion


Le 4 septembre, Emmanuel Macron a célébré les 150 ans de la République. Dans son discours, le président de la République a estimé que « la République ne déboulonne pas de statues, ne choisit pas simplement une part de son histoire, car on ne choisit jamais une part de France, on choisit la France ». Une déclaration qui n’emporte pas l’adhésion d’Audrey Célestine et Bruno Maillard.

Extrait Ultramarins - Réponse à Macron


Audrey Célestine évoque enfin le thème de la migration. Victimes d’un vieillissement de leur population, Martinique et Guadeloupe vont devoir à l’avenir accueillir d’autres populations de la Caraïbe. Un processus qui pourrait inspirer la France hexagonale.

Audrey Célestine - Migrations


L’émission a été enregistrée le 7 septembre 2020.
Ecoutez Ultramarins#2 en intégralité ici

Bibliographie :
La Fabrique des identités, Audrey Célestine, éditions Karthala, 2019.
Une famille française, Audrey Célestine, éditions Textuel, 2018
Libres et sans fers, Paroles d’esclaves, Fayard, 2015.
Hommage à Sudel Fuma, Revue du philanthrope, numéro 9.

Extrait sonore :
Daniel Waro, Mandela :
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live