Polémique autour du vaccin AstraZeneca : combien de doses ont été livrées Outre-mer?

coronavirus
Vaccin
©PATRICK T. FALLON / AFP

Plusieurs pays européens ont annoncé interrompre l'administration du vaccin AstraZeneca, après des cas graves de formation de caillots sanguins. La France juge qu'il n'y a pour l'instant "pas lieu de suspendre" les injections. Le vaccin britannique est administré en Outre-mer comme dans l'Hexagone.

Environ 4,5 millions de personnes en France ont reçu, selon l'AFP, au moins une injection d'un des trois vaccins disponibles : Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca. Le 8 mars, 68 840 injections avaient été réalisées dans les cinq départements d'Outre-mer, où seuls deux types de vaccin ont été acheminés : Pfizer-BoNTech et AstraZeneca.

Combien de doses d'AstraZeneca Outre-mer? 

Le ministère de la Santé a rendu public le nombre de doses livrées par département, en fonction du type de vaccin. Les dernières données datent du 10 mars et sont disponibles sur le site data.gouv. Ainsi, sur les 35 470 doses livrées en Guadeloupe, 5 050 ont été fabriquées par AstraZeneca, 30 420 par PfizerBioNTech. C'est le département d'Outre-mer qui a reçu le plus de doses du vaccin britannique qui se trouve au cœur de la polémique. A l'inverse, Mayotte n'a reçu que 300 unités, sur les 24 570 doses acheminées à la date du 10 mars. 

Nombre de doses livrées dans les DOM au 10 mars 2021
 Pfizer-BioNTechAstraZenecaNombre total
de doses livrées
Guadeloupe30 4205 05035 470
Martinique27 6903 94031 630
Guyane11 50570012 205
La Réunion45 8253 10048 925
Mayotte24 57030024 870

Suite à la multiplication soudaine des contaminations de Covid-19 à Wallis et Futuna - qui a connu son premier cas autochtone samedi et qui compte sept jours plus tard 146 personnes infectées - le ministère des Outre-mer a annoncé l'envoi de 18 000 doses de vaccins la semaine prochaine. Ces îles du Pacifique, ainsi que l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon dans l'Atlantique Nord, sont les deux seuls territoires de france où la vaccination n'a pas débuté. En janvier dernier, le ministère des Outre-mer annonçait dans un communiqué que "pour des raisons logistiques, le vaccin Moderna, plus facile à conserver, [y serait] privilégié." 

Contacté par Outre-mer la 1ère, le ministère des Outre-mer confirme que c'est bien le vaccin Moderna qui est privilégié pour la vaccination à Wallis et Futuna. 

Faut-il s'inquiéter? 

L'Agence nationale danoise de la Santé a invoqué, jeudi, la prudence face à des "cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées", même si "à l'heure actuelle, on ne peut pas conclure à l'existence d'un lien entre le vaccin et les caillots sanguins", rappelle l'AFP. Vendredi, l'Organisation mondiale de la santé affirme qu'il "n'y a pas de raison de ne pas utiliser" le vaccin AstraZeneca, après que plusieurs pays ont décidé de suspendre l'utilisation de ces doses. Comme le Danemark, premier pays à prendre la décision, la Norvège, la Suède, l'Islande ou encore la Bulgarie souhaitent en savoir plus sur les complications survenues chez des personnes qui ont reçu le vaccin AstraZeneca.

Ce risque de troubles de la coagulation n'est statistiquement pas plus fort chez les patients vaccinés avec AstraZeneca que chez les autres, a expliqué Olivier Véran jeudi. "Il faut rassurer nos concitoyens. Quand on peut être vacciné par AstraZeneca, il faut le faire avec l'assurance très forte d'être ensuite protégé", a exhorté vendredi sur Radio Classique le "monsieur vaccins" du gouvernement, le Pr Alain Fischer.

Mise à jour : L'ARS Réunion dément des livraisons d'AstraZeneca

En réaction à cet article, l'ARS Réunion affirme qu'aucune dose d'AstraZeneca n'a été livrée à La Réunion. Pour mémoire, les données de cet articles émanent de data.gouv.fr, Plateforme ouverte des données publiques françaises.