outre-mer
territoire

Les policiers en colère continuent de manifester dans l'Hexagone

sécurité
manifestation policier
Environ 300 policiers se sont rassemblés place du Trocadéro à Paris ©France Ô
Près de 300 policiers se sont rassemblés sur la place du Trocadéro, jeudi soir à Paris. C’est la troisième nuit consécutive qu’ils se réunissent  sans autorisation pour exprimer leur ras-le-bol suite aux agressions dont certains de leurs collègues ont été victimes.
C’est un mouvement de défiance général contre leurs syndicats qui semblent dépassés mais aussi contre leur hiérarchie. Jeudi soir, les policiers manifestants ont appelé à la démission de Jean-Marc Falcone, le directeur général de la Police nationale, accusé de ne pas avoir soutenu ses hommes suite à leur premier rassemblement nocturne. Parmi eux, des fonctionnaires ultramarins,qui ont accepté de témoigner anonymement pour France Ô

©la1ere


Des représentants de policiers ont été reçus au ministère de l’Intérieur mercredi, mais le rendez-vous n’a pas apaisé leur colère. Le président de la République devait également recevoir les syndicats professionnels ce vendredi. Les policiers appellent à une « Marche de colère », mercredi prochain, qui sera, cette fois-ci, déclarée.

Publicité