Les politiques sur les stands des Outre-mer au Salon de l'agriculture

agriculture
Edouard Philippe au Salon de l'Agriculture
Edouard Philippe au Salon de l'Agriculture ©La1ère
Après Emmanuel Macron samedi pour l'ouverture du 57e Salon international de l'agriculture à Paris, c'est au tour des ministres et des parlementaires de visiter la plus grande ferme de France. Le Premier ministre Edouard Philippe a fait un détour par le pavillon des Outre-mer.
Parmi les personnalités politiques présentes au Salon de l'agriculture lundi 24 février,il y avait notamment Edouard Philippe. Si le Premier ministre n'a fait aucune déclaration à la presse, il a toutefois été interpellé sur la question des sargasses entre deux dégustations de rhum sur un stand de Capesterre Marie-Galante. 

Le reportage de Serge Massau, France Ô la radio : 

Edouard Philippe : Rhum et Sargasses

Pour les exposants ultramarins, cette visite est un enjeu pour leur visibilité. Edouard Philippe a insisté sur la volonté du gouvernement de valoriser l'agriculture des Outre-mer, car le sujet "n'est pas assez pris en compte" même si les ministres "l'ont bien en tête". 

 
Edouard Philippe parmi les producteurs ultra-marins ©K.Weishaupt / N.Bensmail / H.Haberajter / P.Champenois
Aux côtés d'Edouard Philippe, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume est aussi passé dans le pavillon des Outre-mer. Ils y ont rejoint Annick Girardin, ministre des Outre-mer.   

Action et représentation 

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a profité de sa visite pour signer un accord qui décline une initiative internationale aux Outre-mer, ce qui permettrait de stocker le carbone dans les sols pour lutter contre les changements climatiques.  Stéphane Bijoux, député européen LREM, a rappelé lors de son passage sur le stand de l'Union Européenne que cette dernière aide financièrement les agriculteurs ultramarins à hauteur de 278 millions d'euros par an, et l'importance de la production des bananes antillaises. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live