publicité

[Portrait] Noémie Fontaine, "J'ai fait le choix d'avoir un enfant à 15 ans"

A 18 ans, Noémie Fontaine est déjà maman de deux enfants, Soana (2 ans) et Maïna (3 mois). Cette jeune réunionnaise a rencontré son compagnon à l'âge de 14 ans. Elle est tombée enceinte l'année suivante. Désormais, elle vit à Lyon et mène en parallèle sa vie de mère de famille et ses études. 

© France Ô
© France Ô
  • Par Pierre Lacombe
  • Publié le
Lorsqu'elle a vu son test de grossesse positif, Noémie Fontaine s'est sentie "heureuse". "Ce bébé, je le voulais", précise t-elle. Cette jeune maman a rencontré son compagnon, Fayad, à l'âge de 14 ans. L'année suivante, elle tombe enceinte. Eprise de ce jeune Mahorais, elle comprend néanmoins très vite que leur histoire d'amour serait difficile. "Il était de confession musulmane et moi issue d'une famille chrétienne...Jamais nos familles ne nous auraient laissés ensemble. Mais cet enfant, c'était la certitude qu'on ne nous séparerait pas !", confie t-elle. 

Il faut-être très forte mentalement 

© France Ô
© France Ô
La vie se chargera pourtant de séparer les deux amoureux. Fayad rejoint l'Hexagone. L'éloignement, des sentiments qui s'amenuisent...Noémie fait une rencontre et tombe enceinte de son deuxième enfant. Si elle réfute "l'accident", Noémie reconnait néanmoins qu'elle ne s'est pas protégée.  

Au mois de juillet 2016, Noémie est tout juste majeure et enceinte lorsqu'elle prend la décision de quitter la Réunion. Elle renoue avec Fayad. Dès lors les événements s'enchainent. Elle accouche de son deuxième enfant le 26 novembre 2016, se convertit à l'Islam et accepte la main du jeune homme le 29 janvier 2017.

Depuis, les deux jeunes tourtereaux vivent le parfait amour auprès de Soana, 2 ans, et Maïna, 3 mois. Fayad travaille dans une usine où il fabrique des pièces destinées aux voitures et aux avions. Noémie,elle, jongle entre ses deux jeunes enfants et ses études d'éducatrice spécialisée, auxquelles elle n'a pas renoncé, "je suis très organisée", affirme t-elle.

Heureuse auprès de son mari et de ses enfants, Noémie assume sans complexe sa maternité précoce. Pour autant, "je ne le conseille pas aux jeunes filles. Il faut-être très forte mentalement pour élever deux enfants et dans le même temps ne pas renoncer à sa vie", précise t-elle. Et surtout, la jeune femme ne nourrit aucun regret. "Mon père est mort quand j'avais 8 ans, et j'ai tout de suite eu la responsabilité de ma petite soeur. On ne m'a pas laissé le temps de jouer. Avec mes filles, je joue à la poupée..." 

Voici deux extraits du témoignage de Noémie Fontaine qui seront diffusés dimanche 12 mars à 14H40 dans le magazine Archipel, présenté par Elyas Akhoun, sur France Ô: 

Noémie Fontaine, maman à 15 ans

 

Noémie Fontaine, maman à 15 ans

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play