publicité

"Pourquoi le PS ne séduit plus les Outre-mer?" la tribune choc d'Ericka Bareigts

La députée socialiste de La Réunion, ex-ministre des Outre-mer, publie une tribune libre sur le Huffington post qui va faire du bruit au sein du PS.  "Le Parti Socialiste n'incarne plus le combat dans nos territoires."

Ericka Bareigts est dans la nouvelle direction collégiale du PS. © Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP Ericka Bareigts est dans la nouvelle direction collégiale du PS.
  • La1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Toujours membre du parti socialiste, l'ex ministre des Outre-mer Ericka Bareigts dresse via une tribune publiée par le Huffington post, un constat sans concession ni langue de bois, à propos de l'état du PS dans les Outre-mer : 

Le Parti socialiste a souvent fait silence, voire, a relégué les sujets ultramarins. Je me souviens de la difficulté que j'ai eue, au sein même de groupes de camarades à Paris, au siège du Parti ou dans les réunions d'élus, de membres du Gouvernement, à porter les dossiers des Françaises et des Français d'Outre-mer. 

- Ericka Bareigts, députée socialiste de La Réunion


Militante depuis 30 ans au parti socialiste, elle explique ce qu'elle constate sur le terrain, dans sa circonscription, à La Réunion : 

Croisons-nous beaucoup de jeunes, à La Réunion ou ailleurs, qui voient encore dans ce parti le moyen d'un engagement? Hélas, trop peu. Et c'est à cela que nous devons répondre: pourquoi notre parti, dans tous les territoires, et plus particulièrement en Outre-mer, n'attire plus ceux qui souhaitent faire et s'engager?


Elle estime même que si la future direction du PS ne refonde pas profondément le parti socialiste, celui-ci est menacé de disparition : 

Si mon parti, à l'heure où il entend se repenser et se refonder, n'entend pas ce cri d'alarme d'une militante des premiers jours, viscéralement attachée aux valeurs de la gauche, et de nombreux autres, qui sur le terrain, ne comptent ni leurs heures, ni leur énergie pour porter les valeurs du socialisme, alors ce parti risque la disparition.


Elle livre ensuite un pladoyer sur la nécessaire refondation du PS :

Il faut que notre combat commun donne la priorité à l'égalité des territoires. Nos compatriotes doivent avoir les mêmes chances de réussir qu'ils vivent au sein de territoires ruraux, de quartiers populaires, de villes moyennes ou des Outre-mer. Pour ces derniers, le PS doit pleinement s'inscrire dans un processus d'inclusion et d'affirmation des territoires ultramarins.



"Il faut arrête de croire qu'il ne faut se rendre en Outre-mer qu'au moment des élections", dénonce encore Ericka Bareigts, avant de conclure : "Je serai de celles et ceux, qui dans les prochains jours, semaines, continueront à faire des propositions fortes pour repenser notre collectif, fondé sur l'unité dans la diversité."

Un PS en crise, à la recherche d'une refondation

Cette tribune d'Ericka Bareigts est publiée alors que quatre hommes -Stéphane Le Foll, Olivier Faure, Luc Carvounas et Emmanuel Maurel- sont officiellement candidats au poste de premier secrétaire du PS dont l'élection en deux tours aura lieu les 15 et 29 mars. Le PS se réunira en congrès les 7 et 8 avril à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

Lors de deux élections législatives partielles le week-end dernier dans l'hexagone, le Parti Socialiste a été laminé, recueillant moins de 5% des voix. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play