Premier prix pour le club mahorais Bandrélé Foot Féminines au programme Sensationnelles

football
La délégation du Brandélé Foot Féminines lundi soir à la FFF (de gauche à droite) : Kamardine Djoumoi (co-responsable du football d’animation), Julien Boucaut (directeur technique) et Alison Piquet (co-responsable du football d’animation)
La délégation du Brandélé Foot Féminines lundi soir à la FFF (de gauche à droite) : Kamardine Djoumoi (co-responsable du football d’animation), Julien Boucaut (directeur technique) et Alison Piquet (co-responsable du football d’animation). ©BFF
Parmi neuf clubs, c’est le club de Mayotte qui a gagné cette première édition de Sensationnelles, un programme de promotion de la pratique féminine et de la mixité dans le football.

A peine crée et déjà récompensé. Le Bandrélé Foot Féminines (BFF) a en effet vu le jour en 2019 dans la Ligue de Mayotte. Le club compte aujourd’hui une centaine de licenciées. Et c’est ce jeune club mahorais qui s’est imposé devant près de 300 équipes féminines des catégories U14 à U18.

« Je suis heureuse de l'identité du vainqueur. C'est un club qui lutte contre la violence, qui cherche à émanciper les jeunes, à rassembler les communautés. Ce n'est pas évident. Le sport permet de réunir les femmes, les hommes… Donc c'est juste génial. »

Laura Georges, secrétaire générale de la FFF

Pour séduire le jury, l’équipe féminine mahoraise a mis en avant son projet de faire de son école féminine de football un lieu privilégié d’inclusion, de cohésion sociale mais aussi un frein à la violence inter-villages. Pour cela, le Bandrélé Foot Féminines veut son école ouverte à toutes, quel que soit le village d’origine, fournira les équipements à toutes les joueuses et accueillera des joueuses venant des Comores ou de Madagascar.

Julien Boucaut (directeur technique) et Alison Piquet (co-responsable du football d’animation) au Bandrélé Foot Féminines (BFF)
Julien Boucaut (directeur technique) et Alison Piquet (co-responsable du football d’animation) au Bandrélé Foot Féminines (BFF). ©BFF

Avec ce prix, le BFF va avoir le droit à un véritable coup de pouce financier de 10 000 euros pendant trois ans pour le financement de ses actions, ainsi que d’une dotation en matériel. Clou de ce premier prix, un séjour sportif et linguistique offert dans le club anglais du Lewes FC, une référence en engagements environnementaux et sociétaux.

Kamardine Djoumoi (co-responsable du football d’animation)
Kamardine Djoumoi (co-responsable du football d’animation). ©BFF